Les grands principes de l'éclairage naturel

Pas de maison aujourd'hui sans lumière naturelle. La RT 2012 impose plus que jamais au constructeur de penser aux rayons du soleil lorsqu'il conçoit votre maison. Orientation, vitrage, décoration... rien n'est laissé au hasard.

Le meilleur moyen de réduire la part de sa consommation énergétique liée à l'éclairage ? Savoir profiter au maximum de la lumière naturelle. La nouvelle réglementation thermique (RT 2012) a d'ailleurs totalement intégré cette notion dans son cahier des charges. En moyenne, les maisons contemporaines comptent plus de surfaces vitrées qu'auparavant. Le but ? Permettre aux habitants de mieux profiter de la lumière naturelle ainsi que des apports énergétiques gratuits du soleil. 

Optimiser l'orientation

Avec la RT 2012, les maisons neuves comptent un peu plus de surface vitrée qu'auparavant. St-Gobain Glass solutions. fr.saint-gobain-glass.com

C’est donc toute la conception de la maison qui est à revoir. Il ne suffit pas de placer les ouvertures au gré des envies de l’architecte ou des propriétaires. La disposition des ouvertures devra être savamment pensée. Sur les façades sud et sud-est, elles auront la part belle. Il n’est pas rare de trouver sur des constructions contemporaines, des façades entièrement vitrées. Au nord, au contraire, les ouvertures se feront plus discrètes. Pour éviter la surchauffe dans les régions du sud de la France, on mise sur les débords de toiture. On peut aussi ajouter des brise-soleil, des stores, ou tout simplement des volets. La domotique vous aidera dans cette tâche. Vos brise-soleil peuvent par exemple se baisser ou se lever automatiquement en fonction de la température ou de l'heure de la journée. 

Sélectionner le bon vitrage

La qualité du vitrage a également un rôle à jouer. Le double et le triple vitrage ont définitivement remplacé le simple. Il faut dire qu'ils contribuent grandement à la qualité de l’isolation de la maison. L'orientation, l’usage de la pièce dans laquelle ils sont placés et la région climatique dans laquelle vous résidez détermineront le type de vitrage à adopter. Pour résumer, sachez qu'un vitrage moderne doit avoir un coefficient de transmission thermique le plus bas possible, tout en étant capable de contrôler les apports énergétiques et d’optimiser la lumière naturelle.

Penser au puits de lumière

Pour les pièces les moins bien exposées, voire sans ouvertures extérieures (comme le hall d’entrée, la buanderie, les couloirs...), sachez que le recours à la lumière artificielle n’est pas la seule alternative. Vous pouvez opter pour un puits de lumière. Ce système ingénieux permet de récupérer la lumière du soleil pour la guider à l’intérieur des pièces aveugles. D'un point de vue pratique, la lumière sera filtrée par un capteur (une vitre par exemple) installé sur votre toit ou même en façade. Elle traversera ensuite un tube en aluminium qui est chargé de la réfléchir jusqu’au diffuseur installé dans la pièce. La surface de la pièce à éclairer, ainsi que la distance entre le capteur et le diffuseur sont les principaux critères à connaître pour sélectionner son équipement.  Le rendu ne sera pas équivalent à la lumière d'une fenêtre mais pourra tout de même vous faire économiser de  l'électricité durant la journée.

Une décoration lumineuse Vous voulez mieux profiter de la lumière naturelle sans entamer des travaux de rénovation coûteux ? Rassurez-vous, en appliquant des astuces toutes simples, vous pourrez amplifier la luminosité de votre intérieur. Le tout sans dépenser le moindre euro… ou presque !- L’aménagement des pièces à vivre est primordial. Pour circuler, la lumière ne doit pas être entravée par certains meubles volumineux (comme une armoire, une étagère ou même des objets décoratifs comme une statue un peu encombrante).- Sélectionnez de préférence des couleurs claires pour vos murs et même pour les meubles situés à proximité des ouvertures. La lumière se réfléchit naturellement mieux sur ce type de teinte.- Installez vos fauteuils et/ou votre bureau à proximité des fenêtres. Toutes les activités où la lumière se révèle primordiale, comme la lecture, les comptes ou des travaux d’écriture, seront facilitées.- Ne négligez pas le nettoyage de vos vitres. La poussière et les saletés s’accumulent très rapidement, surtout dans une pièce comme la cuisine. Les apports lumineux seront optimisés.

Publié par
© construiresamaison.com -