Salle de bains : le nouvel espace bien-être

Publié par -

Érigées en temples du confort, les salles de bains s’ouvrent aux technologies de pointe et intègrent des équipements aux options high tech (lumière, musique, parfum d’ambiance…) promettant de révolutionner leur usage. Petit condensé de ces nouvelles pratiques.

Sans équivoque. Dans une étude menée au printemps 2020 sous l’égide du groupe Grohe, portant sur le comportement des utilisateurs lors de la douche, 69 % des Français affirmaient considérer la salle de bains comme une véritable pièce à vivre, vouée avant tout à leur bien-être et leur confort. Une évolution sans réelle surprise pour le groupe industriel qui constate « la tendance s’ancrer durablement depuis quelques années », mais non sans conséquence sur la façon de concevoir cette pièce. « Les attentes des utilisateurs ont considérablement évolué et la conception ainsi que l’aménagement de la salle de bains sont devenus de plus en plus complexes », confirme le groupe Villeroy&Boch. Spas, balnéo, hydrothérapie, aromathérapie, jeux de lumière, multijet, musique, meubles intelligents… pas un projet qui ne s’entende désormais sans une ou plusieurs de ces options « high tech » proposées par de très nombreux fabricants.

Élégante et tendance, la robinetterie Bronze brossée assure une ambiance douce et rétro. Associée à des tons pastel, elle confère un style Art Déco à la salle de bains. www.hansgrohe.fr

Une pièce importante

La salle de bains est devenue l’un des espaces personnels les plus importants. « Sa perception a considérablement changé ces dernières années », selon la plateforme Houzz, dédiée à la décoration et l’aménagement de la maison. « La clientèle la place désormais au cœur du foyer, l’envisageant non comme une simple pièce dédiée à l’hygiène mais comme une oasis de bien-être et de sérénité », relève de son côté l’étude menée par Grohe. Les Français lui accordent d’ailleurs un budget toujours plus important. Ce dernier a augmenté de 27 % par rapport à l’année dernière souligne encore la plateforme Houzz. Allier raffinement, technologie et confort, c’est justement le nouveau crédo des professionnels du secteur qui entendent ainsi répondre aux exigences de particuliers en quête d’un univers conforme à leur notion de bien-être. Caractérisée par une conception intelligente, par l’utilisation de matériaux à la technicité étudiée et d’un degré maximal de fonctionnalités, la salle de bains nouvelle génération s’engouffre à son tour dans la course à la digitalisation. Mais elle ne se veut surtout pas ostentatoire, « les produits aussi performants soient- ils, doivent se fondre dans un environnement à la scénographie le plus souvent minimaliste », rappelle le designer Alessandro Canepa qui a puisé son inspiration dans la nature pour réaliser un ciel de douche.

Tout confort, cette baignoire asymétrique droite se loge aisément dans tous les espaces restreints. Modèle Plenitude, L 170 x l. 90-70 cm, à encastrer, 457 €. www.cedeo.fr/envie-de-salle-de-bain

L’hydrothérapie plébiscitée

Concentrées de modernité, les salles de bains nouvelle génération ont donc désormais vocation à garantir un moment de détente réussi. « 42 % des utilisateurs profitent du temps passé sous la douche pour y réaliser des soins corporels quotidiens », rappelle l’étude. Les équipements rivalisent d’ingéniosité pour concilier hygiène et relaxation dans un hypnotique ballet multisensoriel (aromathérapie, jeux de lumière, ambiance musicale...). L’hydrothérapie explose confirme le groupe Grohe. À l’instar du système de douche numérique Raintunes, imaginé par Hansgrohe, qui promet de révolutionner notre usage de la salle de bains en associant l’eau, la lumière, le son et l’odorat. Via une application développée à cet effet, l’utilisateur peut choisir en fonction de ses besoins et de son humeur parmi sept scénarios multisensoriels (bonjour, repos, vitalité, relaxation, beauté, nature et bonne nuit). L’éclairage, la température, la musique, la quantité d’eau, le type de jet et même le parfum d’ambiance sont propres à chaque scénario. Noter qu’il est possible de modifier à tout moment chacun des paramètres. Et que ceux qui ne peuvent installer de jets encastrés dans le mur se rassurent : il existe des colonnes hydromassantes prêtes à poser et toutes aussi efficaces.

Ce ciel de douche encastré dans un faux plafond multiplie les fonctions : pluie, jet spray, brumisateur, pluie energy. Il est équipé de leds RGB et s’installe avec un interrupteur marche/arrêt pour gérer l’éclairage. « Modula », à partir de 5178 €. Aquaelite chez David B.

Des meubles intelligents

Les nouveaux modèles de douche étant souvent dotés d’options aux fonctionnalités pointues, il faut désormais compter avec une multiplication de commandes digitales et d’enceintes intégrées. Nombre de meubles disposent par exemple d’une station de charge sans fil pour smartphone. Chez Roca, Stratum le bien nommé est un meuble au design et aux fonctionnalités très étudiés qui s’inscrit indéniablement dans la tendance de la salle de bains technologique. Il intègre un éclairage intérieur à leds avec capteur d’ouverture ainsi qu’un dispositif de désembuage. Il est également doté d’un système audio Bluetooth avec enceinte, et d’une prise de courant (pour les appareils de beauté) intégrée. Ses dimensions plutôt généreuses offrent une grande capacité de rangement (extraction complète des tiroirs/siphon rabattu gain de place, tiroirs intérieurs avec organizers inclus et différentes hauteurs de stockage). Dans le même esprit, les miroirs dits intelligents comportent un éclairage à intensité lumineuse variable et un système de sonorisation Bluetooth doublé d’un système antibuée (un capteur enregistre l’augmentation de l’humidité et active automatiquement le chauffage).

Une esthétique ultracontemporaine et des performances de chauffage haut de gamme avec une généreuse capacité d’étendage (permet de suspendre jusqu’à cinq serviettes en même temps) pour ce sèche-serviettes connecté. Modèle Ook, www.muller-intuitiv.com

La balnéothérapie, une bulle de bien-être

Si l’hydrothérapie séduit, la balnéothérapie n’est pas en reste et les baignoires rivalisent d’ingéniosité pour apporter un véritable moment de relaxation et de soins. Il s’agit généralement d’un ensemble de buses et d’injecteurs encastrés dans le corps de la baignoire qui propulsent des jets d’eau pour un massage tonique, ou qui envoient des bulles d’air. Pour profiter en même temps des bienfaits énergisants et relaxants, optez pour un système eau + air. Des cervicales à la voûte plantaire, vous pourrez localiser avec précision chaque jet. Le contrôle se fait manuellement ou par télécommande. Moment de détente par excellence, le bain suppose que le corps ne soit pas trop à l’étroit.
Sachez que certains produits ont été spécialement conçus pour les petits espaces, comme les baignoires d’angle, qui permettent de disposer à la fois d’une cuve confortable et d’une appréciable plage de pose pour un faible encombrement. Ceux à pan coupé sont la
solution idéale à certaines contraintes d’aménagement particulières : « plus larges à la tête et plus étroits aux pieds, ils peuvent occuper un espace dissymétrique sans réduire le confort puisqu’ils en épousent la morphologie », explique-t-on chez Villeroy & Boch. Si vous avez délibérément opté pour un espace généreux, pourquoi ne pas choisir un modèle en îlot et en faire la pièce maîtresse du lieu ? Jouez à fond la carte de la détente avec des dimensions revues à la hausse et des cuves à débordement.

Avec sa taille généreuse, cette baignoire d'angle offre un bel espace de détente. Selon les besoins, le massage peut être ciblé sur une zone en particulier ou réparti sur l'ensemble de la baignoire ; deux repose-tête et siège intégrés, quatre systèmes balnéo au choix. Baignoire d’angle Lagune, à partir de 749 €. www.lapeyre.fr

Et côté matériaux ?

Sans surprise, l’acrylique tient le haut du marché. Apprécié pour sa légèreté et son contact agréable, il autorise un design innovant et de nombreux coloris. En revanche, il est sensible aux rayures et risque de jaunir avec le temps. Côté nouveauté, il faut
désormais compter sur les matériaux de synthèse Marbrex®, Corian®, Toplax®, Quaryl® ou Akrion®… qui garantissent une très grande liberté des formes, tout en étant légers et résistants. Les matériaux plus traditionnels, comme le bois, le verre, ou la pierre naturelle, font également un retour marqué, introduisant une touche de sophistication évidente dans l’univers du bain.

Jeu de texture et figures géométriques font de cette baignoire en îlot l'élément central de décoration dans la salle de bains. Réalisée en Akron®, elle est disponible en trois finitions, aspect ciment, alliance bois et ciment et une micro-texture minimaliste. Opal Quiz a été récompensée par l’un des prix les plus prestigieux en matière de design : le Red Dot Award dans la catégorie Product Design 2021, www.acquabella.com

Version XXL

Douche ou baignoire, pourquoi choisir ? Si vous faite partie des chanceux qui disposent d’un espace d’au moins 10 m2, n’hésitez plus, offrez-vous les deux. Une grande salle de bains permet toutes les audaces, à condition toutefois de ne pas combler à tout prix l’espace disponible. Un aménagement bien pensé doit faciliter la circulation des personnes, offrir diverses zones de rangements, et surtout préserver l’intimité de chacun. Parois et murets de séparation, double vasque, et grand miroir peuvent être très utiles. Surtout si vous faites le choix de théâtraliser l’endroit.

La baignoire Becool de Roca est disponible en version monoplace ou biplace. Elle comprend des petits dosserets de confort, une barre pour se relever et des programmes lumière et balnéothérapie. 6 133 € TTC. www.roca.fr

Un aménagement sur mesure

Cette aspiration au bien-être s’accompagne d’un désir de concevoir le lieu selon ses goûts et de l’harmoniser avec l’espace de vie dans son ensemble. Si les particuliers affichent un réel engouement pour les douches, séduits par leur allure chic et contemporaine, « ils apprécient de laisser libre cours à leur imagination concernant les façades des meubles, les caissons et les étagères en choisissant parmi une très large palette de coloris ou en jouant avec des niches éclairées et contrastées », détaille la plateforme Houzz. Par ailleurs, de plus en plus de Français n’hésitent pas à décloisonner, intégrant la salle de bains à la suite parentale comme un prolongement évident de l’espace de vie. Une option qui doit être envisagée dès l’élaboration des plans de la maison. Gardez en tête néanmoins que la salle de bains intégrée n’est pas un simple assemblage de rangements, elle structure l’espace, le rationalise en lui donnant une nouvelle dimension. Ouverte sur la chambre, elle en devient une extension naturelle et en adopte les codes esthétiques. Les dernières gammes de meubles développées par les professionnels s’inscrivent dans cette tendance.

Cette baignoire issue de la collection Subway 3.0 signée Villeroy&Boch est en Quaryl®. Présentant une teneur en quartz supérieure à 60 %, ce matériau est particulièrement résistant aux rayures et affiche un rendu agréable au toucher. Collection Subway 3.0, www.villeroy-boch.fr