Baignoire : quel matériau choisir ?

Publié par -

Cette baignoire est en mosaïque, Gamme Essential© Aquamass

Les différents matériaux de baignoire

  • L'acrylique. Encore appelé Acryl, c’est le matériau le plus répandu. C'est aussi le moins cher. Seul point négatif, sa légèreté qui procure une sensation de manque de solidité. Pour y remédier, les fabricants proposent des modèles avec des parois à double coque. Ce qui donne plus de rigidité à la baignoire.Prix : à partir de 80 €.
  • Le Corian®. C’est le plus connu des matériaux de synthèse. Doux au toucher, antidérapant, il est capable d’épouser toutes les formes. Au départ exclusivement blanc, il prend aujourd’hui toutes les teintes. En cas de rayures, il se répare facilement. Mais son prix reste encore assez élevé. Autre obstacle : un poids important qui ne lui permet pas d’être installé n’importe où. Prix : au moins 500 € pour un modèle standard.
  • Le Quaryl®. Il associe les qualités de ses deux principaux composants : le quartz et la résine acrylique. Extrêmement robuste, facile à entretenir, il est de surcroît antidérapant et insensible aux chocs. Autre atout : la stabilité absolue des couleurs. Entièrement teinté dans la masse, il conserve son éclat indéfinimentPrix : à partir de 250 €.
  • Le Toplax®. C’est un matériau bimatière composé d’acrylique et ABS (un plastique très blanc et brillant). Grâce à son extrême durabilité, il garde sa beauté avec un minimum d’entretien. Mieux, sa matière empêche les saletés de s’accumuler. Ce qui lui confère une résistance naturelle contre les bactéries et les moisissures. Léger, antidérapant, agréable au toucher, il conserve bien la chaleur. Autre atout : son prix ! Les bémols : il craint les rayures et les produits chimiques (comme l’acrylique). Prix : à partir de 200 €.
  • Le biocryl. Son épaisseur (6 millimètres environ) garantit solidité et tenue dans le temps (les baignoires réalisées dans ce matériau sont garanties plus de 10 ans). Doux au toucher, il procure une agréable sensation de confort. Question entretien, sa finition parfaitement lisse réduit l’adhérence des salissures. D’où son usage fréquent pour les baignoires équipées de balnéothérapie. Prix : à partir de 200 €.
  • Le verre. C’est un matériau marginal, car difficile à mettre en œuvre. Pourtant, son esthétique est remarquable. Quoi de plus beau qu’une baignoire transparente ? Les bémols : l’entretien (l’eau calcaire est l’ennemi juré du verre) et le prix. D’ailleurs, les distributeurs sont rares et les tarifs confidentiels.Prix : sur devis.