Aménagez la salle de bains de vos rêves

Esthétiques, confortables et fonctionnelles... c'est la promesse des nouvelles salles de bains. Temples du bien-être, elles s'enrichissent de meubles à l'ergonomie poussée et au design minimaliste, intègrent des technologies de pointe et s'exposent volontiers aux regards.

Faire de sa salle de bains une véritable pièce à vivre, vouée au bien-être et au confort...  La cause semble être entendue, tant les dernières innovations – technologiques et esthétiques – des fabricants sont nombreuses. Douches, baignoires, robinetterie, rangements, sèche-serviettes, spas, balnéo ou encore matériaux... Chaque année voit son lot de nouveautés enrichir un univers qui fait la part belle au design et à la fonctionnalité. La « légèreté » des lignes est d’ailleurs une vogue perceptible aussi bien dans la robinetterie que dans les équipements.

Et nul besoin de disposer d'une surface avantageuse pour en profiter et composer un lieu qui vous ressemble. La taille moyenne d'une salle de bains est de 3,7 mètres carrés rappelle l’Afisb (Association française des industries de la salle de bains). Si les mètres carrés sont comptés, on se sert des angles, de cloisons intérieures, de murs en pavés de verre et de meubles intelligents. On privilégie un plan vasque généreux, même pour deux, et on opte pour des éléments suspendus qui libèrent le sol et aèrent la pièce. Un seul mot d’ordre, l’optimisation de l’espace.  Découverte des nouvelles tendances.  

Douches : au carré  

Alliées incontestables des petits comme des grands espaces, les douches sont prisées pour leur allure chic et contemporaine. La mode est encore et toujours à l'italienne, avec un bac à même le sol, sans rebord et totalement intégré. L'essentiel de la production fait d'ailleurs la part belle aux formes droites, aux angles vifs et aux receveurs de grande taille. « La préférence est donnée aujourd'hui à des bacs de forme carrée (90 x 90 cm  ou 100 x 100 cm) ou rectangulaire (120 x 90 cm, jusqu'à 180 x 90 cm) », assure-t-on chez Brossette.

Du receveur de douche à la vasque au meuble lavabo, la collection Kramer design a fait de l'alliance du teck et du marbre de Java la signature d'une grande élégance. www.wts-kramer.com

Préférez la paroi de douche transparente au design minimaliste et aux profilés allégés qui libèrent la perspective. Pour amener de la luminosité dans une pièce aveugle, vous pouvez transformer un mur maçonné en cloison de pavés de verre. Certains modèles intègrent également des espaces dits Walk-in, permettant d'entrer et sortir de sa douche grâce à un système de parois fixes implantées l'une derrière l'autre.

La douche à l’italienne nouvelle génération, c’est aussi toujours plus de simplicité dans la mise en œuvre. Carré ou rectangulaire, chez Wedi Fundo, le revêtement est constitué d’une seule pièce de 6 mm d’épaisseur, simplement collée. Antidérapante, cette surface sans joint est tempérée et douce au toucher. En blanc, gris anthracite ou beige, elle se fait incroyablement discrète.

Baignoires : îlots de confort

Si vous envisagez d'installer une baignoire, soyez vigilant quant à la place que vous lui réservez. Retenez le conseil donné par la plupart des spécialistes : mieux vaut une grande douche qu'une toute petite baignoire. Moment de détente par excellence, le bain suppose que le corps ne soit pas trop à l’étroit. C’est le crédo du fabricant Toto qui vient de présenter un modèle où la position du corps est calquée sur celle des astronautes pendant leur sommeil en apesanteur. Une décontraction optimale à la clef à en croire le professionnel.

Zéro dimension, c'est la toute nouvelle baignoire signée Toto garante d'une très grande décontraction pendant le bain grâce à une position du corps bien précise (telle la position d'un astronaute pendant son sommeil en apesanteur). fr.toto.com

Si vous avez délibérément opté pour un espace généreux, pourquoi ne pas choisir un modèle en îlot et en faire la pièce maîtresse du lieu ? Jouez à fond la carte de la détente avec des dimensions revues à la hausse et des cuves à débordement.

Sachez que certains produits ont été spécialement conçus pour les petits espaces, comme les baignoires d’angle, qui permettent de disposer à la fois d'une cuve confortable et d'une appréciable plage de pose pour un faible encombrement. Celles à pan coupé sont la solution idéale à certaines contraintes d’aménagement : plus larges à la tête et plus étroites aux pieds, elles peuvent occuper un espace dissymétrique sans réduire le confort puisqu'elles en épousent la morphologie. 

Sur mesure
En matière de décoration, la personnalisation est à l’honneur notamment pour les meubles de salle de bains, selon l’étude « Houzz et la maison 2017 ».  Les Français apprécient de pouvoir combiner différentes couleurs pour la façade, le caisson et les étagères en choisissant parmi une très large palette de coloris ou en jouant avec des niches éclairées et contrastées. Quelques fabricants ont même intégré aux équipements, baignoires comprises, un concept d’éclairage leds qui s’active à l’aide d’une télécommande. 

Les grandes salles de bains

Douche ou baignoire, pourquoi choisir ? Si vous faite partie des chanceux qui disposent d'un espace d'au moins 10 m2, n'hésitez plus, offrez-vous les deux. Une grande salle de bains permet toutes les audaces, à condition toutefois de ne pas combler à tout prix l’espace disponible.

En fonte et extérieur laiton, la baignoire Bleu Provence est la touche glamour et rétro de la salle de bains ; elle préserve par ailleurs plus longtemps la chaleur de l'eau. Modèle Antica, www.bleuprovence.it

Un aménagement bien pensé doit faciliter la circulation des personnes, offrir diverses zones de rangements, et surtout préserver l’intimité de chacun. Parois et murets de séparation, double vasque, et grand miroir peuvent être très utiles. Surtout si vous faites le choix de théâtraliser l'endroit. Dans ce cas, jetez notamment un œil sur les baignoires ovales du fabricant allemand Bette. La particularité de la gamme Bettelux Oval Couture ? Elles affichent des corps en acier titane vitrifié, mais leurs tabliers sont recouverts d’un tissu à la sobriété chic, résistant à l’eau et aux taches.

Les chambres/salles de bains

C’est la grande tendance de ces dernières années, la « chambre salle de bains ».  De plus en plus de Français n'hésitent pas à décloisonner, intégrant la salle de bains à la suite parentale comme un prolongement évident de l'espace vie. Une option qui doit être envisagée dès l'élaboration des plans de la maison. Gardez en tête néanmoins que la salle de bains intégrée n’est pas un simple assemblage de rangements, elle structure l'espace, le rationalise en lui donnant une nouvelle dimension. Ouverte sur la chambre, elle en devient une extension naturelle et en adopte les codes esthétiques.

Toujours plébiscitée, la salle de bains ouverte sur la chambre suppose néanmoins une vraie rigueur dans l'agencement. 2 vasques, modèles Donté by Cascade en céramique blanche. www.cascade-bain.com Architecte Adra Bataille, www.adrabataille.fr

Les dernières gammes de meubles développées par les professionnels s’inscrivent dans cette tendance. Les portes et les tiroirs ont gagné en allure, se sont délestés de leurs poignées et s'ouvrent désormais d'une seule pression sur la façade. On observe également une continuité du style entre le mobilier des deux pièces.  Un mimétisme qui s'affiche jusque dans la nature du matériau et son coloris. Les étagères de la chambre font une incursion dans la salle de bains et la tête de lit s'inspire des façades des placards. Surtout la salle de bains se fait fort de concilier fonctionnalité et élégance. Haro sur le désordre, exposée aux regards, celle-ci doit savoir dissimuler tout ce qu'elle a de plus disgracieux.

Question de taille
La chambre/salle de bains n'est pas exclusivement l'apanage des très grandes surfaces. Constructeurs et architectes maîtrisent suffisamment les astuces gain de place. Positionnées le long d'un mur, une vasque et une baignoire ne demandent pas plus de 2 ou 3 mètres sur 75 cm de large. Comptez en moyenne deux mètres carrés pour une douche à l'italienne et un lavabo installé dans un coin. Le receveur de douche standard peut descendre à 70 cm si nécessaire pour pouvoir installer des toilettes.   

Des salles de bains à la pointe de la technologie  

Les nouveaux modèles de douche étant dotés d’options high-tech (lumière, musique, aromathérapie…), il faut désormais compter avec une multiplication de commandes digitales et d’enceintes intégrées. La balnéothérapie n’est pas en reste, douches et baignoires rivalisent d’ingéniosité pour apporter un véritable moment de relaxation et de soins. Il s’agit généralement d’un ensemble de buses et d’injecteurs encastrés dans le corps de la baignoire qui propulsent des jets d’eau pour un massage tonique, ou qui envoient des bulles d’air. Pour profiter en même temps des bienfaits énergisants et relaxants, optez pour un système eau + air. Des cervicales à la voûte plantaire, vous pourrez localiser avec précision chaque jet. Le contrôle se fait manuellement ou par télécommande.

Metropole autoclean est une vasque céramique autonettoyante à encastrer par le dessous avec ou sans trop plein, à partir de 924 EUR. www.vitra-bad.fr

Et si du côté des baignoires le marché de la balnéo se porte bien, celui de l’hydrothérapie explose pour les douches ! L'Afisb estime à 200.000 le chiffre des cabines de douches hydro vendues par an contre 40.000 pour les baignoires balnéo. Et que ceux qui ne peuvent pas installer de jets encastrés dans le mur se rassurent : il existe des colonnes hydromassantes prêtes à poser. Selon votre budget, vous pouvez tout aussi bien préférer une cabine intégrale multifonction. 

Aux normes
Pour être agréable à vivre, une salle de bains ouverte doit respecter des normes d'isolation, de chauffage et d'aération strictes. « L’idéal est de prévoir un chauffage par le sol dès la construction de la maison et de rajouter un radiateur sèche- serviettes dans la partie bains ». Enfin, si vous le pouvez, privilégier une aération naturelle en prévoyant une ou plusieurs fenêtres. Vous profiterez non seulement d'un éclairage naturel agréable mais vous pourrez aérer plus facilement les deux espaces.

Quel matériau pour la salle de bains ?

Sans surprise, l’acrylique tient le haut du marché. Apprécié pour sa légèreté et son contact agréable, il autorise un design innovant et de nombreux coloris. En revanche, il est sensible aux rayures et risque de jaunir avec le temps. Emblématique de la salle de bains, la céramique est en perte de vitesse, tandis que la fonte utilisée pour les toutes premières baignoires reste un marché plus haut de gamme.

En composite, cette élégante baignoire sait également se faire pratique. Stocco, modèle Origami distribué par Richardson, 8 340 EUR TTC. www.richardson.fr

Côté nouveauté, il faut désormais compter sur les matériaux de synthèse Marbrex®,  Corian®, Toplax®, Quaryl ® ou Akrion®… qui garantissent une très grande liberté des formes, tout en étant légers,  résistants et réparables. Les matériaux plus traditionnels, comme le bois, le verre ou la pierre naturelle, font également un retour marqué, introduisant une touche de sophistication évidente dans l'univers du bain.

La salle de bains en photos

Publié par
© construiresamaison.com -