Ranger en beauté

Apprivoiser les espaces, gérer les volumes, traquer les recoins… quand le rangement s’organise de façon originale et devient un atout décoratif en animant l’ambiance.

En finir avec le désordre. Un vœu pieu ? « Pas avec la multitude de possibilités désormais offertes aux particuliers », estime Laurence Erlich, architecte d’intérieur. Réjouissons-nous en effet car ces dernières années, le secteur s’est largement inspiré de ce qui se fait déjà dans la cuisine. Modulaire, évolutive et coordonnée, l’offre trouve sa place dans toutes les pièces et permet de créer un espace de rangement à la carte. De l'entrée aux combles en passant par la chambre, nous nous sommes attachés à vous présenter quelques exemples de solutions ingénieuses et faciles à vivre, toujours soucieuses d’une esthétique soignée.

Ingénieuse. Une bibliothèque à la fois dressing et tête de lit, réalisation sur mesure, prix sur demande, www.cuisines-schmidt.com

Rangements : créer un dressing sous les combles

Tout le monde ne dispose évidemment pas de la surface nécessaire à l’édification de ce temple du rangement. Si vous n’avez pas d’autre choix que d’implanter le dressing dans une configuration atypique, privilégiez une solution intégrée avec porte battante ou coulissante, sans oublier un miroir. « Les volumes compliqués donnent indéniablement l’occasion de réinventer le rangement, car le mot d’ordre dans ce cas, c’est l’intégration dans l’oblique du toit. Une configuration qui impose la réalisation d’agencements sur mesure, dans un esprit rationaliste et d’économie… pente oblige. Dans la partie basse d’une soupente par exemple et sur toute la longueur du versant, un aménagement sur mesure exploite au maximum le volume tout en jouant un rôle décoratif », détaille Laurence Erlich .
Pour ce type d’aménagement, pensez aux façades coulissantes en verre ou mélaminé décor chêne à l’esthétique parfaite qui dissimulent une série de tiroirs, d’étagères fixes et coulissantes pour une organisation parfaite.

Du rangement dans/sous les escaliers 

En dessous et/ou dans la montée d’escalier, ces volumes souvent inexploités offrent pourtant des ressources originales et créatives pour toutes sortes d’aménagements ouverts ou fermés.
« Une bibliothèque à double entrée a tous les talents, explique l’architecte d’intérieur. Elle peut dissimuler l’escalier tout en laissant passer la lumière. Modulable à souhait, elle alterne espaces ouverts et fermés avec des portes battantes qui permettent de caser ce qui doit être caché. De plus, avec un design épuré, elle peut définir de façon originale l’espace et structurer le volume de la pièce. » Et pourquoi pas dans la volée une bibliothèque qui épouse la géométrie des marches. « Une solution possible si la largeur de l’escalier est au moins de 90 cm pour un passage. »
L'espace situé sous les marches permet également de créer un ou plusieurs placards d'appoint. Certains fabricants réalisent des modèles sur mesure. D'autres proposent des systèmes deux en un qui comprennent l'escalier et les rangements incorporés.

Composition murale. Tirer parti d'un escalier pour optimiser votre espace de rangement, voilà ce que propose Archéa avec des solutions sur mesure, www.archea.fr

Rangements : exploiter les têtes de lit

Espace mini, besoin de rangements maxi… Tirer avantage du lit est toujours un pari réussi ! Surtout lorsqu’il s’agit d’optimiser l’espace au moyen d’une ingénieuse tête de lit. « Un agencement qui s’inspire des cuisines ouvertes est une bonne solution pour délimiter le lit et laisser un passage permettant d’accéder à un dressing, tout en continuant à bénéficier de la perspective offerte par l’ouverture de l’espace. Le ciel de lit peut également se découvrir une vocation de rangement. On y intègre alors une spacieuse bibliothèque qui permet d’installer un coin bureau attenant. S’y ajoutent des niches autour du cadre de lit et un large tiroir sous le sommier », propose la professionnelle. Et pourquoi pas une installation en cloison pour un dressing qui permet par exemple de séparer la chambre de l’espace bureau. Côté chambre, les deux côtés accueillent de grandes portes battantes, tandis que la partie centrale est équipée d’étagères faisant office de tête de lit, de chevet, voire de bibliothèque.

Faux semblant. En guise de tête de lit, un panneau derrière lequel se cachent plusieurs tablettes de rangement, réalisation Castorama, www.castorama.fr

Rangements : à l’abri d’un placard 

Difficile de faire sans. Outils d'optimisation de l'espace, les placards sont indéniablement devenus des éléments de décoration parfaitement intégrés à nos intérieurs : mélaminé, bois, verre laqué, sablé ou dépoli le choix des façades reste avant tout une affaire de goût. Certains matériaux sont cependant plus onéreux que d'autres et le seul fait de choisir un bois massif peut faire considérablement grimper l'addition.
Attention, certains systèmes d'ouverture réclament davantage de débattement que d'autres.

Pratique. Escamotable, ce lit est fait pour les petits espaces. Il offre de nombreux rangements et son installation est des plus simples. A partir de 1.630 € en 90 x 190 cm. www.camif.fr

Les ouvertures à battant sont à proscrire dans les pièces exiguës. Les pliantes moins gourmandes en espace se plient en accordéon sur des rails posés au sol. Inconvénient : une partie du placard est occultée par l'encombrement des portes. Autre possibilité les systèmes coulissants sur rails. Ces portes offrent une circulation facilitée et un gain d'espace évident, en contrepartie il sera plus difficile d'avoir une vision d'ensemble du contenu du placard. Certaines enfin ont le bon goût de se fondre littéralement dans la structure même à laquelle elles sont rattachées.  

De l’utilité du modulable pour ranger
Pour préserver et libérer l'espace, misez sur le mobilier modulable qui en plus de s'intégrer à votre intérieur suit l'évolution de vos besoins et de vos envies. Les éléments se rabattent contre un mur ou disparaissent dans un coffrage en dehors de toute période d'utilisation permettant de multiplier à loisir les perspectives.  

Version XXL. Un agencement sur mesure pour cette bibliothèque très grande hauteur qui permet d'occuper les espaces les plus difficiles, gamme Mega Design, www.huelsta.fr

Des cloisons pour ranger

C’est la tendance du moment ! Sans véritable séparation les pièces de vie font la démonstration d’une élégante unité de ton et de style. Mais pour leur conserver leur apparence soignée, l’idée est de disséminer ici et là des rangements qui font aussi figure de cloisons. A vous les meubles hauts et autres étagères pour diviser la surface sans alourdir et conserver des transparences visuelles. A mi-chemin entre mobilier fonctionnel et élément de décoration, les bibliothèques deviennent alors un élément incontournable à la fois pour ranger et mettre en valeur ses objets préférés. « Veillez à alterner casiers fermés et niches ouvertes pour apporter du rythme et une véritable fonction galerie à l’espace. Un jeu de profondeurs et de couleurs différentes contribue également à créer une dynamique dans un lieu parfois figé », conseille Laurence Erlich.
Et pourquoi ne pas délimiter une chambre et sa salle de bains par une grande armoire ? Elle structurera élégamment le volume et offrira une grande capacité de rangement.

Zoom sur les rangements

Publié par
© construiresamaison.com -