Jardin : bien concevoir ses allées

Les allées de jardin sont indispensables. Loin d'être uniformes, elle se déclinent dans de multiples matériaux et dans une grande palette de couleurs. Elles peuvent même être coordonnées à la maison.

Les allées de jardin s'efforcent de joindre l'utile à l'agréable. Elles donnent du caractère à votre extérieur tout en facilitant la circulation. C’est un aménagement qui permet d’embellir et d'ajouter une réelle plus-value. Grâce à elles on doit pouvoir rejoindre la maison les pieds au sec et pouvoir garer sa voiture sans transformer le jardin en champs de labour. Aucune autorisation n'est nécessaire pour réaliser les travaux. Il suffit juste que la maison ait été réceptionnée et qu'aucun engin de chantier ne circule plus.

Jardin : tracer les allées

Pour commencer il faut d'abord définir ses besoins : souhaitez-vous une allée pour desservir la maison, une aire de stationnement devant la porte de garage, une allée dans le jardin… Une fois le plan dessiné il ne reste plus qu'à démarrer les travaux. Le plus souvent une allée d'un mètre de large suffit pour se déplacer. En revanche pour le stationnement, voyez large, vous devez pouvoir manœuvrer facilement.

Prévoir un bon dégagement. Les familles comptent aujourd'hui deux voire trois véhicules. Fonctionnelle, cette surface devra mesurer entre 3 et 4,50 mètres de large et être suffisamment robuste pour permettre la circulation des véhicules. « De nombreux lotissements imposent deux places de stationnement », précise d'emblée Pauline Moquet, directrice générale du réseau Daniel Moquet signe vos allées. Les tracés doivent correspondre aux usages de la maison.

Préparer le terrain

Les emprises réalisées, les travaux peuvent commencer. « La stabilité du terrain est essentielle. Surtout dans une maison neuve. Le terrain a été remué, il y a du remblai, des tranchées ont été comblées… Avant toute chose il faut bien compacter le sol. Nous préconisons d'abord un tassement naturel durant les deux premiers hivers puis un bon pilonnage. Sinon il y aura un risque d'affaissement ou de fissuration dans le temps », ajoute Pauline Moquet.

Stabiliser le sol. Pour garantir une assise stable, le sol sera ensuite décaissé sur une trentaine de centimètres puis recouvert d'un géotextile. Il suffira ensuite d'empierrer les allées et l'entrée du garage avec de la grave et de couler une dalle béton. Cette dernière sera recouverte par le revêtement final. « La réalisation des allées par une entreprise bénéficie de deux garanties. Le fonds de forme bénéficie d'une garantie décennale et le revêtement de finition d'une biennale », précise Pauline Moquet

Les matériaux

« Les graviers permettent de jouer avec les couleurs et de coordonner les allées avec les enduits de façade », précise Pauline Moquet. Pour le revêtement final, tout est affaire de goût et de budget. L'éventail de prix est large.  « Il est difficile de donner un prix standard. Ils varient selon le revêtement, la préparation du terrain, les couleurs, les matériaux. Il faut compter de 15 à 150 € le mètre carré. » Béton, gravier, pierre naturelle, pierre reconstituée, enrobé… Vous allez adapter le matériau de l'allée à votre budget. Il y a des revêtements lisses ou travaillés en surface.

Le gravier reste un grand classique. C'est l'une des solutions les moins chères. Il y en a de toutes les couleurs :  rose, gris, noir... permettant de les assortir à la façade de la maison. Question entretien, il faudra veiller à passer régulièrement le râteau pour bien étaler uniformément les graviers. Le prix des graviers est d'environ 10 € le mètre carré. 

Le béton brut est la solution la plus simple. Pour les petits budgets, le béton est l'un des matériaux les moins chers. Mais aussi l'une des options les moins esthétiques. Comptez entre 30 et 60 € le mètre carré.

Des pavés pour une allée authentique : leur prix va dépendre de leur matériau. Les pavés de ciment coûtent moins cher que les pavés naturels. Mais ils durent moins longtemps et sont moins solides. Ils offrent en revanche une large palette de coloris. Faciles à poser, il ne faut pas négliger leur entretien. Les pavés autobloquants coûtent entre 10 et 30 € le mètre carré. De vrais pavés en granit ou en grès coûtent environ 100 € le mètre carré.

L'enrobé à chaud est un grand classique. C'est l’une des solutions courantes de revêtement extérieur. Sa haute résistance et sa durabilité en font un premier choix. La pose d’enrobé est pratique pour l’accès des véhicules, le parking et la desserte de la maison. Il faut compter en moyenne 40 € le mètre carré.

L'enrobé drainant à base de résine. Cette solution est idéale pour circuler les pieds au sec ! C'est aussi la plus esthétique car elle se décline dans plusieurs gammes de couleurs. Les granulats sont figés dans un liant qui peut être de la résine. Le fort pourcentage de vide assure le drainage. Comptez 150 € le mètre carré.

L'entretien est essentiel
L'entretien de fin d'hiver de vos allées est essentiel. D'emblée bannissez les nettoyeurs haute pression. Leur usage intensif et régulier aura un effet destructeur irrémédiable. Pour la mousse, pulvérisez des produits spécifiques. Ils sont efficaces et n'abîment pas les surfaces. Avec un peu d'huile de coude elles retrouveront leur aspect initial.

Publié par
© construiresamaison.com -