Conseil n° 3 : opter pour le bon matériau

Marianne Font
Mis à jour par
le 25 janvier 2017
Journaliste chez PAP.fr

De tous les choix à faire concernant votre portail, celui du matériau est certainement le plus important. Cela déterminera son apparence, mais aussi sa robustesse, sa facilité d’entretien et de pose.

L'aluminium permet des réalisations originales et personnalisables à l'image de ce modèle. Disponible également en version coulissante. Portail Taeno. Marque Roy. Le modèle présenté est à 2 150 € TTC. www.pointp.fr © Point P

L’aluminium : c’est sans conteste la star du moment. Il faut dire qu’il est solide et résistera bien au temps qui passe mais en plus il est particulièrement facile à nettoyer. Un petit coup d’éponge de temps en temps et le tour est joué. Mais les clients l’aiment aussi pour ses possibilités créatives (des centaines de teintes sont disponibles, ainsi que des effets trompe-l’œil comme une imitation bois ou fer forgé).

Le fer permet des réalisations traditionnelles qui s'agrémentent toutefois de nombreuses décorations à l'image des embouts en fer de lance. Ce modèle mémorisable est plein pour éviter le vis-à-vis. www.charuel.fr © Charuel

Le fer forgé : dans l’imaginaire collectif, le portail en fer forgé est incontournable. Avec ses lignes élégantes, il a une image rassurante et sécurisante. Question décoration, les portails en fer forgé s’accessoirisent assez facilement. Sur le haut, on installe des embouts (boule, fer de lance, plats…). La partie basse s’habille avec une rosace. La partie intermédiaire accueillera elle des volutes ou des manchons. Pour le protéger des intempéries, il vous faudra appliquer deux couches d’antirouille tous les deux ans en moyenne.

Les portails en PVC ont amélioré leur aspect esthétique à l'image de ce modèle semi-ajouré qui se distingue avec son design central. Manama blanc, Cloheac, à partir de 1 275 €. www.pointp.fr © Point P

Le PVC : ce matériau est apprécié pour sa simplicité d’installation et d’entretien. Il ne rouille pas et il suffit de le nettoyer de temps en temps avec un peu d’eau savonneuse pour lui faire retrouver son éclat. Les modèles de base, peu chers, n’offrent pas une grande variété de formes et de couleurs. Il faudra faire un investissement supplémentaire pour trouver des créations plus originales. Au niveau de la résistance, préférez les modèles qui sont équipés d’une armature en aluminium. 

Ce portail droit et élégant est en bois. Il faudra le protéger de temps en temps pour l'aider à traverser le temps qui passe et les intempéries. 1 973 €. www.leroymerlin.fr © Leroy Merlin

Le bois : matière noble et robuste, le bois permet des réalisations élégantes et chaleureuses qui sont idéales pour l’entrée de votre maison. Une couche de lasure de temps en temps reste indispensable. Le choix de l’essence sera déterminant. Le pin et le sapin sont plébiscités pour leur couleur claire mais sont assez fragiles et nécessitent un entretien fréquent. Les bois exotiques (teck, garapa…) sont plus chers mais résistent mieux au temps et aux intempéries. Le chêne ou le châtaignier constituent des alternatives intéressantes, aussi bien en termes de prix, que de résistance et surtout de bilan carbone !

Un portail intelligent
Un portail moderne est un portail motorisé. Quel que soit son matériau, sa forme et son ouverture… votre portail peut s’ouvrir à distance à l’aide d’un simple bip. Et avec le développement de la domotique, les options dans le domaine se sont démultipliées. Votre smartphone devient une télécommande pour toutes les ouvertures de la maison, une alarme peut vous prévenir si le portail s’ouvre de manière inhabituelle et vous pouvez même programmer l’angle de l’ouverture de la porte (partielle ou totale).


La rédaction vous conseille