Une maison bas carbone en Bourgogne

Le constructeur bourguignon LCCMI vient de voir certifier sa maison témoin E3C1. Un excellent niveau qui caractérise un très bon bilan thermique et de faibles émissions de carbone.

En 2020 ou en 2021, la future Réglementation environnementale 2020 fixera les niveaux de performances Energie et Carbone de tous les bâtiments neufs. Le constructeur LCCMI n'a pas attendu l'échéance pour se lancer dans l'expérimentation E+C-. Sa maison témoin bâtie sur la commune d'Asnières-les-Dijon vient d'être certifiée E3C1. Une très une belle performance !

Un bâti très performant. Pour réaliser cette maison de 150 m2 habitables, le constructeur détaille les matériaux qui ont été mis en œuvre. Les murs d'enveloppe ont été édifiés en briques de 20 doublés par l'intérieur avec 12 cm de laine de verre. La résistance thermique mesurée est de 5.3 (m².K)/W. Afin de limiter les déperditions thermiques, la toiture terrasse a été isolée avec 12 cm de polyuréthane. En parallèle, les planchers bas sur vide sanitaire ont bénéficié d'une isolation performante. Les fenêtres (25,76 % de la surface habitable) sont en aluminium à rupteurs de ponts thermiques à double vitrage 4/16/4 à lame argon. Le résultat atteint un haut niveau de performance thermique.

Un chauffage innovant. Côté équipement, la maison est chauffée par une pompe à chaleur air/air recyclé associée à un soufflage d'air. La production de l'eau chaude sanitaire est assurée par un ballon thermodynamique. Enfin, une ventilation double flux a été installée afin de garantir un renouvellement de l'air intérieur. Pour la production électrique, le constructeur a opté pour 13 m2 de panneaux photovoltaïques.

E+C- ? Le label E+C- préfigure la future RE 2020. Il mesure d’une part la performance thermique des bâtiments sur une échelle de 1 à 4 (le niveau 4 étant ce qui se fait de mieux) et d’autre part la réduction carbone du projet sur sa durée de vie sur une échelle de 1 à 2, le niveau 2 étant le maximum. Les deux premiers seuils impliquent une amélioration de la performance énergétique par des mesures d'efficacité énergétique ou le recours à la chaleur renouvelable. Le niveau 3 nécessite un effort poussé en termes d'efficacité énergétique du bâti et un recours important aux énergies renouvelables. Enfin, le niveau 4 correspond à un bâtiment à énergie positive. www.compagnons-constructeurs.fr

Publié par
© construiresamaison.com -