Innovation : une maison 100% autonome

Avec des besoins en chauffage réduits et une électricité gratuite, cette maison construite en Creuse est autonome en énergie. Un bâtiment expérimental qui permettra de décliner une gamme de maisons personnalisées par les acheteurs.

Une maison économe en énergie et 100% autonome ! C’est le pari réussi par le constructeur Avenidor, implanté en région parisienne, qui vient de livrer la maison éponyme Avenidor, à Ahun, une commune de la Creuse. Un bâtiment expérimental dont compte bien se servir Steven Kaszuba, cet entrepreneur de 28 ans, directeur de la stratégie, pour proposer aux particuliers un habitat performant. « Nous avons choisi la Creuse car ce département représente la pire zone climatique de France. Les besoins de chaleur et de rafraîchissement y sont très importants. Si ça marche ici, ça marchera partout ! », a rappelé le dirigeant.

Une maison très bien isolée. Certifiée « Passive Premium », cette maison de 252 m² comptant trois chambres minimise les besoins en chauffage. Comment ? En utilisant notamment des blocs de béton cellulaire (Ytong) qui contribuent à une excellente isolation de la construction. Composés à 80% d’air et à 20% de matériaux (sable, ciment, chaux), ces derniers diminuent en effet efficacement les pertes de chaleur tout en assurant une excellente étanchéité à l’air de l’édifice. Ces blocs pleins ne laissent pas passer l’air extérieur contrairement à la brique. L’isolation est également renforcée par des fenêtres dotées d’un triple vitrage qui constituent un excellent rempart contre l’air froid tout en empêchant l’air chaud de s’échapper.

Des besoins en chauffage réduits. Très économe en énergie, cette maison ne nécessite pas l’installation d’un mode de chauffage à part entière comme une pompe à chaleur ou une chaudière gaz à condensation. Le chauffage est assuré par une ventilation mécanique double flux qui réchauffe l’air entrant en récupérant les calories de l’air extrait. Un chauffe-eau thermodynamique qui récupère la chaleur de l’air extérieur pour fournir l’eau chaude sanitaire réchauffe aussi cet air qui sera insufflé dans les pièces. Des économies sont aussi réalisées lors de la production de l’eau sanitaire car la chaleur contenue dans l’eau des douches est réutilisée pour réchauffer l’eau froide.

Une maison autonome en électricité. La maison étant située dans un secteur dépourvu de réseaux (eau, électricité, assainissement), le constructeur a logiquement joué la carte de l’autonomie. Avec une surface de 96 m² de capteurs photovoltaïques complétée par des batteries, cette installation couvre tous les besoins. Une microstation d’épuration traite les eaux usées. Et pour bénéficier de l’eau potable, un forage a été réalisé sur le terrain.

Une construction avec des options. Fort de l’expérience de ce premier bâtiment, Avenidor compte développer une gamme de maisons passives à 2 000 € le mètre carré. « Les acquéreurs auront la possibilité d’ajouter des options comme l’installation de capteurs photovoltaïques s’ils souhaitent produire leur électricité », rappelle Steven Kaszuba. Pour une maison de 100 m², il faudra prévoir entre 12 000 et 15 000 €, une somme comprenant la pose de capteurs photovoltaïques et l’installation de batteries. Une micro-station d’assainissement et un système de récupération des eaux de pluie nécessiteront un budget compris entre 16 000 et 20 000 €, un chiffre qui n’est qu’une estimation. Chaque projet de construction nécessitant une évaluation précise.

Publié par
© construiresamaison.com -