Une maison accessible en ardoise

Publié par -

Bienvenue à Ville-sur-Lumes, dans les Ardennes, pour y découvrir une construction étonnante. Toute d’ardoise vêtue, cette demeure contemporaine répond aux enjeux énergétiques actuels tout en respectant les normes pour accueillir une personne handicapée. Explications.

Le succès de l’ardoise en France ne se dément pas. D’ailleurs nous sommes même le premier pays consommateur de schiste du monde ! Si ce matériau inerte repose habituellement sur les toits de plusieurs de nos régions hexagonales, il s’invite plus rarement sur les façades. Pourtant le résultat s’avère autant esthétique que malin d’un point de vue environnemental. Le cabinet Lecomte Perez Architectes a souhaité rendre hommage à la tradition ardoisière de la région des Ardennes en imaginant cette demeure originale. Prenant place dans la commune de Ville-sur-Lumes, cette construction totalise 280 m² d’ardoise en couverture et 80 m² de bardage rapporté en façade. Mais la pose de l’ardoise ne représente pas le seul défi auquel ont dû répondre les concepteurs puisque cette maison devait aussi être adaptée à une personne lourdement handicapée.

La maison a été conçu pour recevoir une personne handicapée. www.cupapizarras.com © Cupa Pizarras

Accessible sur toute la ligne. Selon Anne Pérez, en charge de la conception de cette demeure, le cahier des charges était limpide « construire une maison entièrement accessible ». Parmi les aménagements prévus, les dimensions des pièces ont été agrandies par rapport aux normes classiques ; elles sont réparties sur plusieurs ailes : celle de vie, celle du couple et celle des enfants. La mezzanine à l’étage abrite un espace de loisirs/jeux et d’une bibliothèque. Le terrain en pente n’a pas facilité la tâche, mais toutes les pièces principales se trouvent au niveau de la rue et ont accès sur la terrasse et sur le jardin. Le garage et la salle de remise en forme se situent entièrement sur le même plan que le jardin.

L'orientation de la maison respecte les grands principes de l'architecture bioclimatique. www.cupapizarras.com © Cupa Pizarras

Respect de l’environnement. Cette maison respecte les dernières normes en matière de consommation d’énergie. Pour cela, pas de secret, une attention particulière a été portée à l’isolation et à l’étanchéité à l’air. L’orientation de la maison reprend les grands principes du bioclimatisme afin de profiter des apports solaires et lumineux en hiver et de s’en préserver à la belle saison. Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire ont été pensés de manière durable en combinant pompe à chaleur et panneaux solaires. Le choix de l’ardoise s’inscrit dans cette démarche environnementale puisque ce matériau bénéficie d’une longévité impressionnante (une centaine d’années) et n’a en plus subi aucun traitement chimique lors de sa transformation.

Cette jolie maison fait la part belle à l'ardoise en toiture comme en façade. www.cupapizarras.com © Cupa Pizarras

Modernité de l’ardoise. Cette maison profite de dimensions avantageuses. L’ardoise impulse du caractère à ce volume imposant, d’autant plus qu’elle s’inscrit dans le patrimoine local. En façade, ce matériau apporte de la profondeur et un effet de texture qu’un enduit seul ne peut pas reproduire. Pour éviter que la demeure apparaisse comme trop sombre, il a fallu créer une transition entre l’ardoise et l’enduit clair. Une partie de la façade est donc recouverte de pierre aux tons gris.