Un guide pour construire en secteur argileux

Publié par -

Le ministère de la Transition écologique vient de publier un guide destiné aux acquéreurs qui feront construire leur maison dans les secteurs exposés aux risques de retrait-gonflement des argiles. De l’étude de sol à la réalisation des fondations, toutes les étapes sont passées au crible.

 

Un ouvrage incontournable à lire avant de construire ! Si vous envisagez d'acheter un terrain situé dans un secteur argileux, le guide du ministère de la transition écologique vous sera des plus utile.

Des argiles sources de sinistres. Ce dernier fait le point sur l’un des articles de la loi Elan qui s’applique depuis le 1er octobre 2020 aux vendeurs et acquéreurs de terrains exposés à un risque moyen ou fort de retrait-gonflement des argiles pour limiter la sinistralité. Les argiles évoluent en effet selon la teneur en eau du sol. Leur volume augmente lors des pluies et se rétracte sous l’effet de la chaleur provoquant l’apparition de fissures sur les maisons. Ces désordres très coûteux pour les assureurs et éprouvants pour les particuliers peuvent être cependant évités si les fondations des habitations sont adaptées à la nature du sol.   

Les obligations du vendeur de terrain. Ce guide rappelle les obligations des vendeurs de terrains qui sont soumis à un risque moyen ou fort de retrait-gonflement des argiles à savoir la réalisation d’une étude géotechnique préalable. En consultant le site www.georisques.gouv.fr vous pourrez vérifier si le terrain que vous souhaitez acheter est concerné par ce risque. Si c’est le cas, vous devrez transmettre l’étude préalable fournie par le vendeur à votre constructeur. Le professionnel peut soit réaliser une étude géotechnique de conception dite G2 qui sera adaptée à votre projet de construction (maison avec sous-sol, étage…) qui définira le type de fondations et ses dimensions soit suivre les dispositions forfaitaires définies selon l’aléa : moyen ou fort.

Les bonnes pratiques à adopter. Didactique, cet ouvrage indique également les bonnes pratiques que votre constructeur devra suivre. Outre la création de fondations adaptées, il faut aussi limiter la variation de la teneur en eau aux abords du terrain en créant par exemple un trottoir autour de la maison qui créera une barrière étanche. Les arbres devront être aussi situés à une certaine distance des fondations. De précieux conseils qui vous permettront de bâtir en toute sécurité votre habitation !