Un air de qualité

Avec des maisons neuves très bien isolées et pratiquement étanches, la qualité de l’air intérieur devient un enjeu majeur. Pas question de vivre dans un habitat rempli de polluants. Découvrez comment la ventilation vous aide à profiter d’un intérieur sain.

Avec le confinement, la question de la qualité de l’air a pris encore plus d’importance. Heureusement, de nombreuses solutions existent pour créer et entretenir une ambiance saine tout au long de l’année.

Ventiler. Tout commence par la ventilation mécanique contrôlée. Les modèles les plus souvent employés en maisons neuves, ce sont les VMC dites hygro B. Elles renouvellent l’air intérieur en adaptant leur débit à l’humidité, donc au nombre d’occupants dans la maison. Un système simple et efficace. A condition de soigner la pose. Attention aux coudes dans les gaines, car elles peuvent se remplir d’eau à cause de la condensation du réseau. Pour éviter ce type de désagrément, il est conseillé de faire installer des gaines isolées.

Filtrer. Plus sophistiquée, la Ventilation mécanique par insufflation (VMI, photo) puise l’air extérieur en un seul point, le filtre (elle élimine particules fines, pollens, CO2, etc.) et le diffuse dans la maison. L’air est ensuite évacué par les bouches d’aération. La VMC double flux assure une fonction de filtrage elle aussi tout en misant sur l’efficacité énergétique : elle récupère les calories de l’air sortant pour préchauffer l’air entrant via un échangeur de chaleur. Associé à une petite pompe à chaleur, le dispositif peut produire de l’eau chaude et même assurer un appoint pour le chauffage.

Dépolluer. Autre solution, complémentaire des précédentes : une fenêtre de toit et une fenêtre du rez-de-chaussée s’ouvrent automatiquement ou sur commande lorsque le CO2 et les polluants s’accumulent dans la maison, les chassant à l’extérieur par effet de tirage. Par ailleurs, de nombreux fabricants proposent des cloisons et des peintures dépolluantes. Elles éliminent les COV par réaction chimique, contribuant ainsi à la qualité de l’air intérieur des maisons neuves.

Entretenir. Avec le temps, l’accumulation des poussières finit par nuire au fonctionnement de la VMC. Non seulement, elle risque de perdre en efficacité mais en plus cela peut entraîner une surchauffe de l’appareil et finir par créer des incendies. Son entretien régulier reste indispensable. Pensez à la dépoussiérer une fois tous les trimestres et à la nettoyer au moins une fois par an au printemps. Enfin, tous les trois ans, laissez un professionnel vérifier la qualité de votre installation.

Bon à savoir : Pour aller encore plus loin dans la qualité de l’air de votre maison, vous pouvez aussi adopter des bons gestes comme éviter les colles, les solvants et l’emploi de produits ménagers toxiques et aérer quand vous venez d’acheter des meubles neufs. Concernant la décoration, il est recommandé d’opter pour des produits garantissant l’absence de COV (Composés organiques volatils).

Publié par &
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure