Toiture : une tuile photovoltaïque discrète

L'autonomie énergétique des maisons passe souvent par la toiture. Pour répondre à la problématique de l'intégration esthétique des panneaux photovoltaïques, Imerys Toiture lance une tuile solaire qui joue la discrétion.

Un écolotissement situé à Villard-de-Lans (38) impose à tous les projets de construction, en particulier aux maisons individuelles, de recourir à 53% d'énergies renouvelables dans leur consommation énergétique. Pour atteindre cet objectif, une maison a été recouverte de la tuile Alpha Solaire d’Imerys Toiture. Une première.

Une intégration visuelle parfaite. L'intégration visuelle des panneaux photovoltaïques est en passe d'être réglée par Imerys Toiture. L'industriel spécialiste de la toiture a trouvé une réponse efficace à ce problème avec sa nouvelle tuile solaire Alpha. « C’est cette esthétique qui s’harmonise parfaitement à la couverture qui a totalement séduit les propriétaires », explique Franck Bourguignon le constructeur de la maison.

Deux en un. Le kit se compose d’une double tuile en terre cuite classique sur laquelle a été assemblé, sans aucune surépaisseur, un capteur photovoltaïque. L'étanchéité de la toiture est garantie grâce aux propriétés classiques de la tuile en terre cuite contrairement aux panneaux rapportés. Et visuellement l’Alpha Solaire assure à la toiture une ligne lisse et épurée.

Des performances à la hauteur. D’une surface totale de 147 m2, la toiture du chalet est recouverte de 57,2 m2 de tuiles Alpha Solaire 30 kWc sur le pan orienté sud/sud-est, soit 286 tuiles pour une installation de 9 kWc. Les 26 kits Alpha Solaire qui équipent la maison produisent entre 8,3 et 8,7 kWc/an, soit un niveau de rendement au mètre carré équivalent, voire supérieur (159 kWc) à celui des panneaux standard (155 kWc).

kWh ou kWc ?
La puissance électrique est souvent exprimée en kWh (kilowattheure). C'est la quantité d’électricité produite par les panneaux solaires. Le kWc (kilowatt crête) correspond à la puissance de l'installation photovoltaïque générée dans les conditions standard de test, lors des meilleures journées de l’année.

Publié par
© construiresamaison.com -