Terrain, maison : à quel prix ?

Le prix des terrains et des maisons augmente selon une étude du Commissariat général au développement durable. Malgré cette hausse qui reste modérée, ce type de logement reste le plus compétitif du marché.

L’an dernier, le prix des terrains à bâtir au mètre carré a augmenté de 3,6% par rapport à 2016 révèle une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD) parue fin octobre 2018. « Cette progression est en partie compensée par la baisse des superficies moyennes (-1,6%), qui passe en un an de 935 à 920 m² », remarque le CGDD. Le prix moyen du terrain à bâtir, à l’unité, atteint 78.600 €, en hausse de 1,9% sur douze mois. Logique : l’offre de terrains est inférieure à la demande, ce qui ne peut que tirer les prix vers le haut.

Coût de la construction. En 2017, le prix moyen d’une maison neuve s’établit à 165.500 € pour une surface de plancher moyenne de 119 m². C’est une progression de 2,5% par rapport à 2016. Les coûts de construction grimpent, en raison notamment de l’augmentation des matières premières et d’entreprises de bâtiment qui reconstituent leurs marges. Au global, un projet maison plus terrain revient en moyenne à 239.900 €, une hausse de 2,9% par rapport à 2016. « L’achat du terrain représente un tiers de cet investissement », indique le CGDD.  

© SDES, EPTB 2017

A chaque projet son prix. L’étude distingue les prix par niveau de finitions des maisons. Livrées totalement terminées (35% du marché), elles reviennent à 1.473 €/m² moyen. En version prêt à décorer (58% de la production), le mètre carré moyen descend à 1.360 €. Les maisons livrées en clos-couvert (le particulier réalise le second œuvre et les finitions) valent 1.224 €/m² moyen. Le type d’énergie (classique ou renouvelable) n’influe pratiquement pas sur le prix. Le CGDD note par ailleurs que « la moitié des constructions neuves intègre des énergies renouvelables. »

Du côté des pros. En matière de maison neuve, les architectes (5% du marché) tournent à 1.701 €/m² moyen. Les entreprises et artisans (9% du marché) bâtissent à 1.428 €/m² moyen. Les constructeurs qui travaillent sous le régime du contrat de construction – loi de 1990 (62% du marché) voient leur mètre carré moyen descendre à 1.395 €/m². On notera que leur part de marché progresse légèrement. Les particuliers qui réalisent eux-mêmes leur demeure (21% du marché) ramènent leur mètre carré moyen à 1.286 €.

Bilan comptable. Au bout du compte, l’étude du CGDD montre que la maison individuelle neuve présente le meilleur rapport qualité/prix du marché. Chez les promoteurs, le mètre carré moyen atteint 4.250 €. 119 mètre carrés (la surface moyenne d’une maison neuve) reviennent donc à 505.750 €. Dans l’ancien, les prix sont plus abordables, mais le confort et la performance énergétique plongent. Grâce à la réglementation thermique 2012, le neuf consomme trois à cinq fois moins que l’ancien. Et ce dernier, pour être remis à niveau, exige un gros budget, le plus souvent supérieur à celui de la construction neuve.

Publié par
© construiresamaison.com -