Salles de bains : le nouvel espace bien-être

Publié par -

Érigées en temples du confort, les salles de bains s’ouvrent désormais aux technologies de pointe et intègrent des équipements aux options high-tech (lumière, musique, parfum d’ambiance…) promettant de révolutionner leur usage. Petit condensé de ces nouvelles pratiques.

 

Sans équivoque. Dans une étude* menée au mois de juin dernier sous l’égide du groupe Grohe, portant sur le comportement des utilisateurs lors de la douche, 69 % des Français affirmaient considérer la salle de bains comme une véritable pièce à vivre, vouée avant tout à leur bien-être et leur confort. Une évolution sans réelle surprise pour le groupe industriel qui constate « la tendance s’ancrer durablement depuis quelques années », mais non sans conséquence sur la façon de concevoir cette pièce. « Les attentes des utilisateurs ont considérablement évolué et la conception ainsi que l'aménagement de la salle de bains sont devenues de plus en plus complexes. » Spa, balnéo, hydrothérapie, aromathérapie, jeux de lumière, multijet, musique, meubles intelligents… pas un projet qui ne s’entende désormais sans une ou plusieurs de ces options « high-tech » proposées par de très nombreux fabricants.

Une pièce importante. La salle de bains est devenue l'un des espaces personnels les plus importants « La clientèle la place désormais au cœur du foyer, l’envisageant non comme une simple pièce dédiée à l’hygiène mais comme une oasis de bien-être et de sérénité », relève l’étude. Les Français lui accordent d’ailleurs un budget toujours plus important. Ce dernier a augmenté de 27 % par rapport à l’année dernière selon la plateforme Houzz, dédiée à la décoration et l’aménagement de la maison.

Options high-tech. Concentrées de modernité et de technologies, les salles de bains nouvelle génération ont désormais vocation à garantir un moment de détente réussi. « 42 % des utilisateurs profitent du temps passé sous la douche pour y réaliser des soins corporels quotidiens », rappelle l’étude. Les équipements rivalisent d’ingéniosité pour concilier hygiène et relaxation dans un hypnotique ballet multisensoriel (aromathérapie, jeux de lumière, ambiance musicale...). Evidemment, l’hydrothérapie explose constate le groupe Grohe. Et que ceux qui ne peuvent installer de jets encastrés dans le mur se rassurent : il existe des colonnes hydromassantes prêtes à poser et toutes aussi efficaces.

Meubles intelligents. Les nouveaux modèles de douche étant souvent dotés d’options aux fonctionnalités pointues, il faut désormais compter avec une multiplication de commandes digitales et d’enceintes intégrées. Nombre de meubles disposent d’une station de charge sans fil pour smartphones. Dans le même esprit, les miroirs dits intelligents comportent un éclairage à intensité lumineuse variable et un système de sonorisation Bluetooth doublé d’un système antibuée (un capteur enregistre l’augmentation de l’humidité et active automatiquement le chauffage).

Aménagement sur mesure. Cette aspiration au bien-être s’accompagne d'un désir de concevoir le lieu selon ses goûts et de l’harmoniser avec l’espace de vie dans son ensemble. Si les particuliers affichent un réel engouement pour les douches, séduits par leur allure chic et contemporaine, ils apprécient de laisser libre cours à leur imagination concernant les façades des meubles, les caissons et les étagères en choisissant parmi une très large palette de coloris ou en jouant avec des niches éclairées et contrastées. « Les produits aussi performants soient-ils, doivent néanmoins se fondre dans un environnement à la scénographie le plus souvent minimaliste », constate le groupe Grohe.

*Cette étude a été effectuée dans plusieurs pays (Allemagne, Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Russie, Egypte) auprès de 3.500 personnes avec l'institut de recherche allemand Explorare.

Petite mais équipée
Deux Français sur dix estiment que la surface de leur salle de bains est insuffisante et qu’ils manquent de place. En France, la taille moyenne d'une salle de bains est de 3,7 mètres carrés rappelle l’Afisb (Association française des industries de la salle de bains). Si les mètres carrés sont comptés, on se sert des angles, de cloisons intérieures, de murs en pavés de verre. On privilégie un plan vasque généreux même pour deux et on opte pour des éléments suspendus qui libèrent le sol et aèrent la pièce. Un seul mot d’ordre, l’optimisation de l’espace.