Saint-Nazaire : 3 maisons innovantes pour 2022

Publié par -

Face aux enjeux climatiques et à la crise du logement, certains constructeurs se mobilisent. Leur outil ? La recherche et le développement et la réalisation de demeures utilisant les dernières technologies. Focus sur trois demeures révolutionnaires qui vont sortir de terre en Loire-Atlantique.

L’habitat doit évoluer. Entre la crise écologique d’un côté, qui nous invite à réduire l’empreinte carbone du secteur de la construction et les difficultés auxquelles font face les Français pour se loger de l’autre, le défi semble immense. Comment optimiser la performance environnementale de nos logements tout en restant accessible au plus grand nombre ? Cette question, Berthelot Constructions s’en est emparé depuis plusieurs années maintenant. Pour ce professionnel, comme pour d’autres, l’amélioration de nos maisons doit passer par l’innovation.

Tester. Mais pour être opérationnelles, toutes ces nouveautés mises au point dans le cadre de la recherche et du développement doivent être testées. Le constructeur a donc décidé de bâtir en 2022 à Saint-Nazaire, trois maisons intégrant l’ensemble de ces innovations. Une fois achevées, elles seront louées à des particuliers qui pourront utiliser ces fonctionnalités dans leur quotidien. C’est le seul moyen de mesurer leur réel impact. À noter que toutes les réalisations prendront place sur des surfaces réduites afin de prendre en compte les problématiques de densification urbaine. Les trois demeures testeront chacune des éléments différents.

Maison Evolutia. Cette villa de près de 110 m² a une ambition principale : l’optimisation du chauffage et de l’isolation de manière durable. Elle sera chauffée par un système à insufflation performant et réversible. Son architecture prévoit la présence d’un plénum, une descente de plafond au centre de la maison qui permet de desservir toutes les pièces en chauffage. Son matériau principal une brique en matière première géosourcée et renouvelable réduira son empreinte carbone tout en favorisant la qualité de l’air intérieur. La laine de verre utilisée pour l’isolation se compose de liants issus de la culture de betteraves.

Maison Decoria. Avec seulement 84,5 m² de surface habitable, cette demeure souhaite repenser complètement la gestion des énergies. Au programme : un isolant à base de laine de bois biosourcée pour une meilleure résistance thermique, une VMC simple flux en autogérance du traitement de l’air et qui fournit des informations sur la qualité de l’air intérieur et un plafond chauffant évitant la surconsommation couplé à un puits rafraîchissant pour éviter la surchauffe en été. Autre astuce, le vitrage des ouvertures récupère les calories du soleil pour les restituer tout au long de la journée. Enfin, le béton sélectionné reste l’une des références les plus neutres en carbone du marché.

Maison Natura. Cette construction de presque 90 m² porte bien son nom, car elle s’inspire de la nature pour offrir à ses habitants un meilleur cadre de vie. Parmi ses atouts : l’utilisation d’une laine de lin biosourcée, l’application de peintures non polluantes à base d’algues et le recours à une ventilation mécanique à insufflation (VMI) qui filtre la pollution extérieure et élimine les substances nocives. Les nouvelles technologies constituent un autre point fort de cette réalisation. Un système de chauffage avec modulation par pièce, des volets roulants qui s’ouvrent et se ferment à distance et une climatisation réversible.

Les travaux de construction doivent démarrer au cours du premier trimestre 2022 à Saint-Nazaire.