Quelle piscine pour quel budget ?

La piscine séduit toujours plus de Français. Avec 115.000 nouveaux bassins en 2018, le marché ne cesse de progresser. Les évolutions techniques ont élargi la gamme de modèles disponibles les rendant plus accessibles. Hors-sol, coque en polyester ou sur-mesure… il y a forcément une piscine faite pour vous.

En 2018 en France, on dénombrait plus de 2,5 millions de piscines. Un chiffre en constante augmentation ces dernières années qui prouve l’engouement des Français pour cet équipement. Autrefois réservée aux régions les plus chaudes et aux portefeuilles les mieux garnis, la piscine s’est largement démocratisée. Ainsi une étude récente Decryptis menée par la Fédération française de la piscine (FFP) met en exergue que 42,2 % des possesseurs de piscines enterrées ou hors-sol fixes ont des revenus mensuels compris entre 1.500 et 3.000 €.

Plus de bassins, moins chers. Autre chiffre significatif de l’étude, 15 % des foyers en maison individuelle seraient désormais équipés d’une piscine. Cela représente un bassin pour vingt-sept habitants. Le prix moyen de la piscine est également en baisse. Il faut compter à partir de 700 € pour une piscine hors-sol, 6.000 € pour une piscine enterrée à installer soi-même et 18.000 € pour celles installées par un professionnel.

Une vaste gamme de piscines. Grâce aux dernières évolutions techniques, la piscine a pris un nouvel essor. Les procédés sont multiples et le choix de bassin apparaît comme assez vaste. Cela permet à chacun de trouver une piscine adaptée à son budget.

Les piscines hors sols sont les moins onéreuses.

Hors-sol : entre 700 et 10.000 €

Ces piscines restent toujours les plus accessibles. Comme leur nom l’indique, elles n’exigent pas de grands travaux d’installation : il suffit de les « poser » sur le sol. La FPP recommande toute de même d’opter pour un produit de bonne qualité pour éviter les déconvenues. Elle devra aussi être équipée au minimum d’un système de filtration.

Avec ses panneaux en acier, vous bénéficier d'une souplesse des formes. www.waterair.com/fr

Les panneaux : entre 7.000 et 15.000 €

Le principal avantage de ce type de piscine reste sa grande souplesse lors de sa mise en œuvre. Les panneaux, quelle que soit leur matière (acier, béton précontraint, aluminium…) peuvent s’assembler de nombreuses façons. Cela ouvre une vraie liberté de forme pour le bassin. La variante en prêt à plonger est plus onéreuse (entre 18.000 et 45.000 €) que la version en kit.

En optant pour une coque, vous optez pour un chantier plus rapide. www.irrijardin.fr

Les coques en polyester : entre 18.000 et 45.000 €

Ce modèle, entière préfabriqué, facilite grandement le travail des professionnels. Avec ce type de piscine la mise en place sera rapide. Attention toutefois de ne pas négliger l’étape de la préparation du terrain. N’oubliez pas non plus le transport. Ainsi un modèle monocoque devra respecter des dimensions spécifiques pour rentrer dans le camion d’un seul tenant.

En optant pour du sur mesure, vous ferez un vrai investissement.

Le sur-mesure : à partir de 25.000 €

Pour une piscine personnalisée et construite uniquement par des professionnels, la facture sera forcément plus élevée. C’est le prix du sur-mesure ! Toutefois n'oubliez pas que la piscine reste un investissement sur le long terme comme votre maison. Par exemple, si vous faites un crédit de 7.000 € avec les taux actuels, cela vous reviendra seulement à 65 € par mois sur 13 ans (156 mois). Et pour un prêt de 15.000 €, comptez 135 € par mois*.

 *source Fédération française de la piscine.

Publié par
© construiresamaison.com -