Pompe à chaleur : entretien obligatoire

A partir du 1er juillet 2020, toutes les pompes à chaleur d’une puissance supérieure à 4 kW devront être entretenues tous les deux ans. Indispensable pour garantir la performance de cette installation qui fournit le chauffage et le rafraîchissement des logements.

 

Les pompes à chaleur devront être désormais entretenues tous les deux ans. Cette obligation s’imposera à partir du 1er juillet 2020 à toutes les machines d’une puissance supérieure à 4 kW. Une bonne nouvelle pour le Synasav, le Syndicat national de la maintenance qui militait de longue date pour cette mesure. L’entretien d’une pompe à chaleur est en effet essentiel pour assurer la pérennité de l’installation qui fournit le chauffage et le rafraîchissement du logement. Bien entretenu, un appareil dure une quinzaine d’années. Mais cette préoccupation est loin d’être partagée par les particuliers. Selon les professionnels, seuls 30 % des propriétaires assureraient l’entretien de cet équipement qui trouve sa place dans plus de six maisons neuves sur dix.

Une pompe à chaleur moins performante. Un défaut d’entretien d’une pompe à chaleur peut avoir pourtant de nombreuses conséquences sur son fonctionnement comme le rappelle Richard Bouquet, administrateur du Synasav : « L’encrassement du condenseur peut provoquer une baisse du débit de l’eau entraînant une diminution du rendement de la Pac. Autre problème : la régulation peut aussi se dérégler et déclencher l’appoint électrique alors que la température extérieure n’est pas négative. Ce qui augmentera la facture du client car la Pac consommera beaucoup d’électricité pour assurer le chauffage ».

Deux contrats pour une pompe à chaleur. Pour assurer l’entretien d’une Pac, deux types de contrats peuvent être souscrits. Le premier comprend une visite annuelle et le dépannage hors pièces pour 200 à 220 € par an. Deuxième possibilité : un contrat prévoyant en plus la fourniture de quelques pièces comme le vase d’expansion. Une ou deux interventions consacrées à la partie frigorifique sont par ailleurs incluses en cas de panne. Un contrat économique car la récupération du fluide frigorigène et la remise en service de l’installation nécessite quatre heures de travail. Pour choisir l’entreprise, vous pouvez privilégier les techniciens bénéficiant de la qualification professionnelle « Qualisav PAC ». 

Publié par
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure