Piscines : les Français plongent

Petits, mais aussi plus esthétiques, moins énergivores, plus autonomes et mieux équipés, les nouveaux bassins esquissent un art de vivre à part entière et séduisent les futurs acquéreurs.

Un véritable phénomène de société. Selon la Fédération des professionnels de la piscine (FPP), l’appétence des Français pour la piscine maintient la France sur la première marche du podium européen. Son parc s'élève désormais à près de 2,5 millions de bassins de plus de 10 m2. « L’engouement est tel que la présence d’un terrain piscinable est parfois devenue décisive dans le choix de faire construire une maison », souligne Gilles Mouchiroud, président de la Fédération des professionnels de la piscine (FPP). Les piscines sont plus petites, mieux équipées, plus « éco-responsables » et plus performantes. Elles se sont progressivement transformées en un lieu de vie et de convivialité intégré à la maison. Un art de vivre à part entière auquel ne sauraient renoncer certains ménages. Selon le président de la Fédération, ces derniers vont « parfois jusqu’à privilégier la construction d’un bassin à un voyage à l’étranger ».  

Découvrez les dernières créations récompensées par les Trophées de la Piscine et du Spa 2018. 

Plus petites. Les maisons équipées de petits espaces extérieurs, même en lotissement, peuvent désormais avoir leur propre espace de baignade. La taille des piscines a en effet été divisée par deux en presque trente ans. Un bassin fait aujourd’hui en moyenne 32 m2 (8 x 4 m) pour un 1,40 m de profondeur contre 42 m2 dans les années 80. En 2025, prophétise la FFP, il pourrait faire en moyenne 7 x 3 m pour une profondeur d’1 m 30 seulement. 

Basses consommations. Les piscines sont également moins gourmandes en eau. D’autant qu’une fois remplies, elles n’ont pas besoin d’être vidées chaque année. Dans l’hypothèse du renouvellement annuel d’un tiers du bassin explique la FFP, la consommation en eau d’une piscine familiale moyenne de 4 x 8 m correspond à environ 15 m3/an. Cerise sur le gâteau, des équipements nouvelle génération permettent aussi de réduire les coûts d’entretien. Avec les récents systèmes de filtration, la consommation énergétique est par exemple divisée par quatre.  

Mieux équipées. Selon la FFP, les Français préfèrent installer des piscines enterrées plus petites. Mais ils privilégient également des modèles plus fournis en équipements. Nage à contrecourant, escaliers, balnéos intégrées, aquabikes, jets de massage sont ainsi proposés pour répondre aux envies de toute la famille. L’esthétique n’est pas en reste. Moins rectilignes, les bassins sont souvent le fruit de quelques prouesses architecturales.

Chauffées mais économes. Pour les piscines équipées de système de chauffage, la consommation d’énergie a été divisée par neuf entre 1980 et 2015. Elle était de 15 000 kWh/an en 1980, avec un réchauffeur électrique ou un échangeur ayant un rendement proche de 1. Elle est désormais de 1 570 kWh/an, avec une pompe à chaleur ayant un rendement proche de 4. De nombreux propriétaires s’orientent vers des solutions hybrides via des pompes à chaleur avec un plus grand rendement ou le développement de systèmes de chauffage solaire.

Evolutives. Bien plus qu'un simple équipement de loisir, la piscine est devenue un lieu de vie à part entière. Elle contribue également à mettre en valeur la maison ou le jardin. Un investissement plaisir donc que les piscinistes s’engagent à rendre pérenne avec le « pool staging ». Une tendance qui consiste à remettre sa piscine au goût du jour et à la faire évoluer au gré de ses envies. Ses fonctionnalités, son confort, ses performances énergétiques ou son esthétisme sont ainsi renforcés.  

Esthétiques. Jouer sur les revêtements intérieurs, c’est l’une des tendances du moment ! Liners, enduits ou carrelage, il existe tout un éventail de possibilités pour un rendu variant du gris profond au bleu azur. A noter que les mosaïques opèrent également un retour en force. Avec des formes et des couleurs très actuelles, elles enrichissent harmonieusement les bassins.  A la tombée du jour, les spots leds confèrent de nouvelles couleurs aux piscines. La plupart peuvent même être programmés pour que les jeux de lumière se succèdent au rythme des ambiances souhaitées.

Toutes saisons. Envie d’allonger la saison des baignades ? Les couvertures automatiques nouvelle génération à lames solaires permettent non seulement de conserver la chaleur accumulée après une journée mais aussi de gagner jusqu’à cinq degrés sans la moindre dépense énergétique. Les abris assurent une fonction similaire car l’effet de serre apporte une augmentation de la température de l’eau. Ils ont par ailleurs gagné en esthétique avec pour certains de nombreuses options de confort.     

Automatisées et connectées. Le fonctionnement et l’entretien de la piscine sont désormais simplifiés. Les tâches sont gérées à distance et sont automatisées. Les robots 100 % automatiques ont fait leur apparition. Les coffrets électriques optimisent la filtration selon la température de l’eau. Les appareils de désinfection ont également gagné en autonomie. De nombreux systèmes sont par ailleurs contrôlables à distance. Mettre en route l’éclairage, lancer le robot, fermer le bassin, veiller sur l’état de l’eau en font partie. Les éventuelles anomalies détectées sont envoyées sur le smartphone ou la tablette pour permettre des interventions immédiates et rapides.

Le prix du rêve
Il existe une très large gamme de piscines enterrées, dont les prix démarrent entre 7.000 et 15.000 € pour celles à installer soi-même, entre 15.000 et 45.000 € selon les équipements pour les bassins mis en place par un professionnel et à partir de 30.000 € pour les piscines sur mesure en béton. Il ne faut pas oublier d'y ajouter les dispositifs de sécurité, qui sont obligatoires.

La piscine tient salon
Comme chaque année la porte de Versailles se prépare à recevoir le Salon de la piscine et du Spa. Du 8 au 16 décembre, pisciniers, fabricants d’abris, d’aménagements extérieurs et d’équipements de bien-être vous invitent à venir découvrir leurs dernières innovations.  Plus d’informations sur le site www.salonpiscineparis.com

Publié par
© construiresamaison.com -