Piscines : 5 tendances étonnantes

Plus petites, moins énergivores, mieux équipées, les piscines permettent aujourd'hui de satisfaire la plupart des exigences d'ordre esthétique et de répondre aux contraintes de budget ou de place. Surtout, elles deviennent évolutives pour garantir bien-être et convivialité.

L’année 2017 offre à la France un nouveau record. Celui du nombre de piscines vendus. Nous devrions ainsi franchir le cap des 2 millions de bassins d’ici la fin de l’année selon les prévisions de la Fédération des professionnels de la piscine (FPP).  Des chiffres qui confirment indéniablement la démocratisation d’un marché placé entre autres sous le signe de la qualité et du développement durable. Découverte de quelques nouvelles tendances.    

Plus petites. Les maisons équipées de petits espaces extérieurs, même en lotissement, peuvent désormais avoir leur propre espace de baignade. La taille des piscines a en effet été divisée par deux en presque 30 ans. Un bassin fait aujourd’hui en moyenne 32 m2 (8x4) pour un 1,40 m de profondeur. En 2025, prophétise la FFP, il pourrait faire en moyenne 7x3m pour une profondeur d’1 m 30 seulement.  

Mieux équipées. Selon la FFP, si les Français préfèrent installer des piscines enterrées plus petites ils privilégient des modèles plus fournis en équipements - nage à contrecourant, escaliers, balnéos intégrées, aqua bikes, jet de massage - pour répondre aux envies de toute la famille. L’esthétique n’est pas en reste, moins rectilignes, les bassins sont souvent le fruit de quelques prouesses architecturales.  

Moins énergivores. Plus petites, les piscines sont également moins gourmandes en eau. D’autant qu’une fois remplies, elles n’ont pas besoin d’être vidées chaque année. Dans l’hypothèse du renouvellement annuel d’un tiers du bassin explique la FFP, la consommation en eau d’une piscine familiale moyenne de 4x8 correspond à environ 15m3/an. Cerise sur le gâteau, des équipements nouvelle-génération permettent aussi de réduire les coûts d’entretien. Avec les nouveaux systèmes de filtration, la consommation énergétique est par exemple divisée par quatre.   

Évolutives. Bien plus qu'un simple équipement de loisir, la piscine est devenue un lieu de vie à part entière qui contribue également à mettre en valeur la maison ou le jardin. Un investissement plaisir donc que les piscinistes s’engagent à rendre pérenne avec le « Pool staging ». Autrement dit, la tendance qui consiste à remettre sa piscine au goût du jour et à la faire évoluer au gré de ses envies en renforçant ses fonctionnalités, son confort, ses performances énergétiques ou son esthétisme.   

Intelligentes. Le fonctionnement et l’entretien de la piscine de demain peuvent être simplifiées grâce à la gestion des tâches à distance et à leur automatisation. Les robots 100 % automatiques ont fait leur apparition, les coffrets électriques sont en mesure d’optimiser la filtration selon la température de l’eau, les appareils de désinfection ont également gagné en autonomie. De nombreux systèmes sont par ailleurs contrôlables à distance pour mettre en route l’éclairage, lancer le robot, fermer le bassin, veiller sur l’état de l’eau….   

La piscine tient salon 
Comme chaque année la porte de Versailles se prépare à recevoir le salon de la piscine et du bien-être. Vous n’avez pas encore toutes les réponses à vos questions ? Vous hésitez entre plusieurs procédés de fabrication ou de traitement de l’eau ? Vous souhaitez profiter de votre piscine toute l’année et réfléchissez à l’achat d’un abri ? Vous souhaitez comparer des devis ? Une visite s’impose. Du 2 au 10 décembre, pisciniers, fabricants d’abris, d’aménagements extérieurs et d’équipements de bien-être vous invitent à venir découvrir leurs dernières innovations.  Plus d’informations sur le site www.salonpiscineparis.com

Publié par
© construiresamaison.com -