Pas de flambée des prix pour les granulés de bois

La production de granulés devrait atteindre 1,3 million de tonnes en 2017. Un volume supérieur aux besoins des utilisateurs de poêles à granulés qui leur garantit un prix stable.

C’est une bonne nouvelle pour les utilisateurs de poêles à granulés ! La production de ce combustible issu des déchets de scierie qui a dépassé le million de tonnes en 2014 devrait atteindre 1,3 million de tonnes en 2017. Cette production toujours supérieure à la consommation annuelle depuis 10 ans assure aux utilisateurs un prix stable depuis plusieurs années. En septembre 2017, le prix du granulé s’élevait à 5,71 centimes d’euros/kWh PCI contre 6,49 pour le gaz naturel et 16,67 pour l’électricité, selon le ministère du Développement durable.

Un chauffage bon marché. Le poêle à granulés équipe 23% des maisons neuves selon l’observatoire technique du marché du neuf EDF/Les Constructeurs et Aménageurs (LCA-FFB) qui a passé au crible 88.633 maisons neuves. Ce mode de chauffage adapté aux constructions ne dépassant pas 110 m² est généralement choisi par les primo-accédants disposant d’un budget modeste pour leur projet de construction. La pompe à chaleur qui équipe près d’une maison sur deux selon cet observatoire est en effet trop onéreuse pour ces ménages. Si le poêle à granulés est un investissement peu coûteux à l’achat, il faut néanmoins prévoir un ramonage et un entretien annuels, soit en moyenne 150 €.

Publié par
© construiresamaison.com -