Mode constructif : l’impression 3D certifiée en France

Publié par -

La maison imprimée prend vie. Le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) vient d’accorder une certification à un nouveau mode constructif : l’impression 3D béton. Le projet Viliaprint© accueillera cinq de ces constructions nouvelle génération en Champagne-Ardenne.

Les premières maisons imprimées arrivent en France. Plurial Novilia, société du groupe Action Logement, vient d’annoncer l’obtention de la certification du CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment) pour le nouveau mode constructif d’impression 3D béton. Ce procédé sera utilisé pour le projet Viliaprint©, qui comprend la réalisation de cinq maisons en location sociale disponibles en 2021. Ces logements individuels, qui bénéficient également de la technique de la construction hors site et d’éléments préfabriqués, prendront place au sein de l’écoquartier Réma’Vert® en Champagne-Ardenne.

Une étape décisive. L’obtention de cette certification est une étape importante pour la faisabilité du projet. En effet, sans elle les maisons ne pourraient être assurées et donc pas louables non plus. Il s’agit d’une première en France où jusqu’alors des éléments imprimés en 3D n’avaient pas le droit d’être intégrés à une structure porteuse. Désormais Viliaprint© va enfin pouvoir rentrer dans sa phase opérationnelle. Le chantier devrait pouvoir commencer début 2021. Les logements seraient eux mis en location à partir du dernier trimestre 2021.

Un modèle ambitieux. La certification ne constitue qu’une première étape pour le bailleur social. Avec Viliaprint©, Plurial Novilia souhaite également proposer un nouveau modèle (technologique et économique) qui soit reproductible et déployable sur d’autres opérations. Mais aussi ouvrir un dossier technique partagé à l’intention de tout bailleur social qui voudrait se lancer dans des opérations similaires. Le partage des connaissances fait partie intégrante de cette initiative.

Un travail sur plusieurs années. Pour rappel, le concept de Viliaprint© est officiellement né en 2018. A l’époque, les contours techniques et architecturaux de l’opération avaient été dévoilés en partenariat avec l’agence Coste Architectures. Ensuite, en avril 2019, la start-up XtreeE proposait un prototype de mur imprimé 3D et officialisait ainsi la création d’un nouveau béton développé par le groupe Vicat, sous forme d’une encre haute performance. Depuis, l’ensemble des partenaires ont effectué de nombreux tests pour améliorer la viabilité du projet.

Fin juillet 2020, deux nouveaux murs prototypes, cette fois-ci munis d’un système d’étanchéité interne, ont été finalement imprimés. Dernière étape : les mettre en œuvre sur le site du futur chantier de l’écoquartier Réma’Vert© à l’occasion d’une journée test début août 2020. La certification parachève tout ce long travail de préparation. Rendez-vous courant 2021 pour admirer le résultat.