Maison : les choix des Français

L’association Domexpo s’est penchée sur les raisons qui poussent les Français à s’offrir une maison neuve, mais aussi sur leurs critères de choix du constructeur comme de la maison. Découverte d’une enquête… édifiante !

Pourquoi et comment faire construire ? Quels sont les motivations des ménages qui s’offrent une maison neuve ? Comment se renseignent-ils ? Comment choisissent-ils la maison et le constructeur ? Pour répondre à ces questions, l’association Domexpo, qui rassemble quatre villages-exposition de maisons en région parisienne, publie régulièrement son baromètre, une étude réalisée fin 2017 avec le concours de la société spécialisée Caron Marketing. Les résultats ont été publiés le 4 mai 2018.

Priorité au bien-être. Faire construire, c’est d’abord s’offrir du confort sur-mesure pour 65% des personnes interrogées. Avec le neuf, elles apprécient la possibilité de concevoir et d’aménager les espaces intérieurs selon leurs goûts, de créer une maison qui leur ressemble, ou encore de choisir librement leur adresse. La constitution d’un patrimoine vient ensuite (61%, possibilité de réponses multiples), l’épanouissement de la famille et des enfants arrivant en troisième position (45%). L’enquête ne cite pas la performance énergétique alors que les maisons neuves consomment jusqu’à cinq fois moins que l’ancien. Ce point serait-il désormais bien intégré par les acquéreurs ?

Sélection constructive. Pour l’enquête Domexpo, « le principal critère de choix pour la maison, c’est avant tout la qualité de la construction, citée par 48% des ménages, devant le prix de la villa ou du terrain. » Mieux informés, mieux préparés, les acquéreurs ont semble-t-il bien saisi les atouts techniques des maisons neuves et donc leur performance. Surtout, ils mesurent davantage leur décision à l’aune du rapport qualité/prix. Et ils ont raison. Ceux qui se basent uniquement sur le prix et qui vont toujours au moins cher prennent le risque de se retrouver face à des entrepreneurs sans scrupules qui bâtissent des maisons de faible niveau technique sans garanties et sans assurance.

Une affaire de pros. 61% des Français choisissent un constructeur pour faire bâtir leur nouvelle demeure, une proportion qui monte à 80% en région parisienne. « Les acquéreurs apprécient la gestion totale et clés en mains du projet que proposent ces professionnels » explique l’enquête. De fait, ils facilitent la vie des acquéreurs en s’occupant des formalités et en les aidant à trouver leur terrain comme leur crédit.

Contrat et garanties. L’enquête n’évoque pas l’un des atouts maîtres de ces professionnels : leur cadre juridique. Leur contrat de construction-loi de 1990 est en effet le seul à inclure de nombreuses protections obligatoires. Citons notamment le prix global, forfaitaire et définitif, la notice descriptive détaillée du projet, la garantie de livraison à prix et délais convenus. La forte proportion de Français faisant appel aux constructeurs apporte sans doute une réponse.

Les clés de la recherche. Reste à trouver le professionnel qui bâtira la maison. Et dans ce domaine, 54% des familles interrogées privilégient le bon vieux bouche-à-oreille (amis, connaissances, voisins, etc.) en 2017, contre 48% en 2016. Pour autant, le web prend de l’importance. En 2017, 42% l’utilisent et y consacrent 31 heures à l’explorer. Un an auparavant, la proportion d’internautes plafonnait à 36%, le temps d’utilisation ne dépassant pas 24 heures.

Bien exposé.  22% des sondés se sont directement rendus sur un village-exposition l’an dernier pour trouver leur constructeur. Ils étaient 19% en 2016. Comme quoi, ces salons grandeur nature de l'habitat individuel ont de l’avenir. « Sur les 8.000 ventes de maisons enregistrées en 2017 en Ile-de-France, plus de 1.800 ont été conclues dans nos villages-exposition » explique Jean Grizel, président de l’association Domexpo.

Publié par
© construiresamaison.com -