Maison neuve : un concentré d’innovations

Publié par -

Les constructeurs innovent pour proposer des maisons toujours plus confortables, toujours plus performantes et toujours plus responsables. Autre nouveauté : ils facilitent les projets de construction. Aperçu des grandes tendances de l'automne 2022.

Quelques centaines d’€ par an : c’est la facture moyenne d’énergie d’une maison neuve d’aujourd’hui. Trois à cinq fois inférieur à celui des villas anciennes, ce chiffre illustre les progrès ces dernières années. Des évolutions rendues possibles par des réglementations exigeantes, mais aussi et surtout par les politiques de recherche et de développement mises en œuvre par les constructeurs et les industriels du bâtiment, en partenariat avec les bureaux d’études énergétiques et environnementales. « C’est notre devoir, notre obligation que de bâtir des maisons toujours plus confortables, toujours plus économes à l’usage et toujours plus responsables » explique Grégory Monod, président du Pôle Habitat de la Fédération française du bâtiment, la principale organisation professionnelle du logement neuf.

Bâti hautes performances, énergies renouvelables, maîtrise du budget mais aussi adaptation à de petits terrains en ville : cette maison relève le défi !© Maisons Pierre

Anticipation. Si la maison neuve innove, c’est notamment parce qu’elle doit se conformer à des règles toujours plus exigeantes. La Réglementation environnementale 2020 (RE 2020), le texte qui régit le logement neuf depuis le 1er janvier dernier, impose un renforcement des performances, la réduction de l’empreinte environnementale et l’amélioration du confort d’été. Résultat : le bâti est toujours plus efficace tandis que les solutions biosourcées, géosourcées et recyclées gagnent du terrain. De leur côté, les matériaux traditionnels comme la brique et le béton voient leurs émissions de gaz à effet de serre se réduire. Les énergies vertes sont quant à elles omniprésentes, qu’il s’agisse de pompes à chaleur, de poêles à bois ou de panneaux photovoltaïques.

Ce constructeur mise notamment sur la qualité de l'air intérieur avec des VMC ultra efficaces, des plafonds dépolluants, des produits qui émettent très peu de substances nocives.© Mas Provence

Adaptation. Le confort est un autre exemple des progrès réalisés par les maisons neuves. Elles sont ainsi agréables à vivre en toutes saisons. Même lors des canicules, des épisodes qu’elles affrontent sans forcément climatiser. Leur secret ? « La conception bioclimatique, l’isolation renforcée et les protections solaires automatisées » répond David Lacroix, président de Maisons Berval et Maisons Evolution (Groupe Hexaôm). Autre priorité : la santé dans l’habitat. Ventilations plus efficaces, systèmes d’aération intelligents et autres cloisons dépolluantes améliorent la qualité de l’air intérieur. Quand aux solutions connectées, elles sont de plus en plus répandues. Le chauffage, l’aération, la sécurité, l’éclairage peuvent ainsi se piloter au doigt et à l’œil !

Une maison créée en usine puis assemblée sur le terrain. Un système de construction hors site qui associe hautes performances, rapidité de montage, chantier propre...© Maison Fanfan (Groupe Logelis)

Construction. Les modes constructifs font eux aussi leur révolution. De plus en plus, ils se placent sous le signe de l’industrialisation. Encore plus ambitieuse, la construction hors site gagne du terrain. Comment ça marche ? La maison est créée sur ordinateur puis éléments (murs, charpente, etc.) sont préfabriqués en usine pour ensuite être assemblés sur le terrain. A la clé : une construction très rapide, une qualité élevée et constante, moins de pénibilité pour les artisans. « Cette façon de faire est aussi plus écologique, avec moins de déchets de chantier, des économies d’eau, une réduction de l’empreinte carbone » ajoute Damien Teyssier, directeur réseau et innovation d’AST Groupe.

Cette maison bas carbone à hautes performances fait appel à de nombreuses solutions recyclées. C'est la première en France à être labellisée Cradle to Cradle® (du berceau au berceau).© Ariane Constructions

Réutilisation. Autre tendance : le recyclage et le réemploi. Ariane Construction (Groupe Procivis Aquitaine) réalise le première maison labellisée Cradle to Cradle® (C2C ou du berceau au berceau) de France. En clair : ses matériaux sont réutilisables à l’infini. Elle emploie notamment du béton bas carbone, des entrevous (isolants plancher bas) faits avec des bouteilles plastiques recyclées, une laine de verre qui intègre du calcin (verre recyclé), un isolant alvéolaire recyclable… Lorsqu’elle parvient en fin de vie, elle « retourne à la terre » pour donner naissance à d’autres matériaux qui trouveront de nouveaux emplois. Cette maison affiche d’autres vertus, avec l’utilisation de l’énergie solaire, la récupération de l’eau de pluie, la dépollution de l’air intérieur…

Ce constructeur propose show-room avec plus de 900 références, des villas expositions, mais aussi un catalogue de plus de 150 maisons qui peuvent être visitées virtuellement.© Villas Prisme

Satisfaction. Les constructeurs misent aussi sur les services. Ils prennent en charge les formalités (permis de construire notamment). Ils aident leurs clients à trouver leur terrain et leur crédit. Certains vont plus loin. « Nous associons outils physiques et numériques » explique Marine Lauthe-Vincendone, responsable marketing et communication de Villas Prisme. « Nous avons créé un show-room qui comprend plus de 900 références et bâti deux villas exposition. Nous proposons un catalogue de 150 maisons qui peuvent être visitées virtuellement, un configurateur de maison, entre autres exemple… » Le constructeur a également réinventé sa communication en s'appuyant notamment sur les réseaux sociaux. Et ça marche !

Les applications de gestion du projet permettent de bien s'organiser, de gagner du temps et de mieux dialoguer avec les professionnels.© Scoplan

Gestion. Les constructeurs s’intéressent également au pilotage du projet. Trecobat ainsi créé Nestor, une application plutôt innovante. « Parmi ses services, elle stocke tous les documents dans un coffre-fort numérique et la messagerie instantanée permet un dialogue permanent avec le conducteur de travaux » explique Alban Boyé, PDG de Trecobat Group. La même société a également créé Treckéa, une plateforme d’échange de données qui agrège tous les acteurs et tous les éléments du projet (constructeur, banquier, notaire, maison, terrain, etc.). « Avec elle, le client s’organise avec davantage d’efficacité et gagne du temps donc de l’argent » conclut Alban Boyé.