Maison : les bons plans du PTZ

Le prêt à taux 0 % ou PTZ, c’est un crédit gratuit qui aide les familles à faire construire. Un coup de pouce qui remporte un vrai succès sur les premiers mois de 2019 !

Le PTZ, ça marche ! 12.850 de ces crédits gratuits ont été distribués au premier trimestre 2019, contre 10.915 sur la même période de 2018, révèle La Société de gestion des financements et de la garantie de l’accession à la propriété (SGFGAS), l’organisme qui administre ce dispositif.

Prêt gratuit. Pour rappel, le PTZ, c’est un crédit gratuit créé par l’Etat pour aider les ménages à acheter leur première résidence principale. Il concerne l’achat de logements neufs ou anciens. Son montant dépend de la composition du ménage bénéficiaire, de ses revenus et de l’adresse du projet.

Quel montant ? Dans les grandes métropoles et les marchés immobiliers caractérisés par une forte demande (zones A et B1 du dispositif), il compte pour 40 % du projet et reste réservé au neuf. Ailleurs (zone B2 et C), il représente 20 % du projet dans le neuf et 40 % dans l’ancien.

Spécial neuf. Le succès du PTZ concerne avant tout l’accession dans le neuf, qui recueille 9.334 de ces aides au premier trimestre 2019, contre 7.756 sur les trois premiers mois de 2018. Sur la même période, l’ancien compte 3.516 PTZ au premier trimestre 2019 et 3.156 au premier trimestre 2018.

Vive la maison ! En collectif, 4.046 PTZ ont été accordés au premier trimestre 2019, dont 3.513 dans les zones A et B1. En individuel, 8.794 projets ont bénéficié d’un PTZ au premier trimestre 2018, dont 7.174 dans les zones B2 et C. Bref, la construction de maison sort bel et bien gagnante du PTZ !

Très constructif. Le succès de cette aide tient au rebond du marché de la maison individuelle, dont les ventes ont augmenté de 10 % en mars 2019. Encouragés par la chute des taux, davantage de Français font construire et n’hésitent pas à recourir à ce crédit gratuit pour boucler leur budget.

Date limite. Si les familles utilisent davantage le PTZ pour acheter une maison neuve en zones B2 et C, c’est aussi parce qu’elles savent que l’aide va disparaître au 31 décembre prochain sur ces secteurs. Bien conscientes de l’urgence, nombre d’entre elles ont même anticipé leur projet.

Urgence ! Les candidats à la construction en zones B2 et C ont intérêt à ne pas trop tarder s’ils veulent bénéficier du PTZ. Si l’aide s’arrête officiellement au 31 décembre, les banques cessent de la distribuer fin octobre, voire début novembre, le temps pour elles d’administrer les dossiers. Pour savoir comment obtenir le PTZ, reportez-vous à nos articles mentionnés ci-dessous.

Publié par
© construiresamaison.com -