Maison : le neuf se revend plus cher !

Les maisons performantes valent plus cher à la revente que celles qui sont pénalisées par une mauvaise étiquette énergie. Une bonne nouvelle pour ceux qui font construire, les maisons neuves étant forcément les mieux classées en termes de performance énergétique !

Chaque année, les notaires de France publient une étude très fouillée sur la valeur verte des logements. Ce que ce document révèle : les maisons qui affichent un A ou un B sur leur diagnostic de performance énergétique (DPE ou étiquette énergie) se revendent, toutes choses égales par ailleurs, jusqu’à 11 % plus cher que celles qui sont classées D. Les passoires thermiques, c’est-à-dire les villas pénalisées par un F ou un G sur ce fameux DPE, valent jusqu’à 19 % de moins, toujours par rapport à un pavillon classé D.  

Etiquette énergie. Pour vous qui allez faire construire, c’est une bonne nouvelle. Car votre maison sera forcément bien classée sur le DPE. Pourquoi ? Parce qu’elle sera conforme à la réglementation thermique 2012. Ce texte insiste sur la conception bioclimatique, l’isolation et l’étanchéité tout en imposant le recours aux énergies renouvelables. Résultat : la consommation des maisons neuves ne peut pas dépasser 40 à 65 kWh/m²/an selon les régions, ce qui équivaut à un A ou un B sur le DPE.

© Bases de données des notaires de France BIEN et Perval

Facture réduite. Au-delà de la différence de prix de revente, la valeur verte, c’est aussi une affaire d’usage. En moyenne, une maison neuve d’une centaine de mètres carrés affiche une facture de chauffage et d’eau chaude d’environ 500 € par an (chiffre donné à titre indicatif). Une performance là encore due à la RT 2012. Dans l’ancien, selon la qualité du bien, il faut compter trois à cinq fois plus ! Le faible coût d’utilisation du neuf offre un autre avantage : votre budget familial, donc les remboursements de votre crédit, sont sécurisés.

Budget et projet. La question doit aussi être envisagée en termes de coût d’investissement. Terrain compris, une maison que l’on fait construire vaut en moyenne 248.400 € selon une étude du ministère de la Transition écologique et solidaire. La maison proprement dite s’établit à 172.500 € pour 120 m², soit 1.437 €/m². Or, dans l'ancien, le plus souvent, le coût d’une rénovation thermique pour une maison d'occasion démarre à 1.500 €/m²… Bref, c'est au moins aussi cher que le neuf !

Publié par
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure