Innovation : la maison du futur se construit aujourd'hui !

Le Concept YRYS by MFC, c'est une maison laboratoire qui permet de tester des solutions constructives ultra-innovantes. Au programme de ce bijou technologique en cours de construction à Alençon : impression 3D, parpaings à mousse de ciment incorporée, verres isolants à haut niveau de protection solaire, membranes photovoltaïques...

Le Concept YRYS de Maisons France Confort prend forme. Vitrine technologique préfigurant l'habitat de demain, ce démonstrateur intègre pas moins de 70 innovations dans le monde de la construction bâtiment. L'objectif ? Mettre en œuvre des matériaux et des technologies dans une maison économe décarbonée mais surtout agréable à vivre en toute saison. Fruit d'une collaboration étroite entre le bureau d'études thermiques Bastide et Bondoux, des industriels, les scientifiques du CEA, du CNRS, le Concept YRYS est déjà sorti de terre.

Des fondations innovantes. RECTOR, industriel spécialiste de la préfabrication de planchers bétons, murs et éléments de structure, a conçu SIP (Système d’infrastructures préfabriquées), une solution spécifique pour le soubassement permettant d’assembler en une seule opération les fondations, le soubassement et le plancher, quel que soit le type de terrain. Il est composé de plots en béton sur lesquels les poutres spécifiques viennent se poser ainsi que le plancher à poutrelles. Le premier coup de pioche a été donné le 22 mai dernier ; la maison est déjà hors d'eau hors d'air. Une prouesse due en partie à un béton révolutionnaire signé Lafarge, sec en 48 h !

Impression 3 D et matériaux très performants. Pour l'élévation, MFC a utilisé l'impression 3D pour réaliser des poteaux ressemblant à des troncs (un clin d'œil pour rappeler le passé de l'entreprise qui a débuté dans la charpente et la maison à ossature bois). Ce procédé a permis aussi de créer un mur intérieur hors du commun ressemblant à de la dentelle (on est à Alençon). Pour les murs la solution Alkern, des blocs béton comblés par une solution ciment Airium de Lafarge, atteint des performances thermiques d'un niveau supérieur à presque tous les autres matériaux classiques.

Hors d'eau-hors d'air. Pour les menuiseries extérieures, MFC a opté pour une nouvelle génération d’ouvrant caché en aluminium à rupture de ponts thermiques totale réalisée par les Menuiseries françaises. Résultat l'isolation thermique est optimale tout en doublant le clair de jour. Pour garantir un bon confort d'été, un vitrage haute performance a été installé. C'est un verre Saint-Gobain à haut niveau de protection solaire. Résultat les volets de protection ne sont plus nécessaires. Pour la toiture des fenêtres VELUX® à vitrage courbe ont été retenues. Elles permettent non seulement d'éclairer mais aussi de ventiler la maison en créant un effet cheminée. On peut ainsi abaisser naturellement la température nocturne de 5°.

Une toiture high-tech. Le toit presque plat est en partie végétalisé. Les plantes jouent un rôle d'amortisseur thermique et acoustique. Une succession de caissettes végétalisées (graminées, succulentes, vivaces) couvre la toiture. Et pour assurer un maximum d'autonomie énergétique, une partie de la toiture reçoit une membrane photovoltaïque souple qui se pose comme du scotch. Un procédé qui concilie production d'électricité, discrétion et parfaite étanchéité.

Rendez-vous dans quelques semaines pour découvrir le second œuvre qui fera appel lui aussi à des technologies étonnantes et souvent bluffantes.

Pour en savoir plus : www.concept-yrys.com 

Publié par
© construiresamaison.com -