Maison en bois : une essence brevetée

Publié par -

En bois modifié Kebony, une maison nichée dans les montagnes du Berkshire, dans l’ouest du Massachussetts aux Etats-Unis, conjugue esthétique et performance. Découverte d’une villa haut de gamme qui revendique son engagement en faveur du développement durable.

En avance sur son temps, la technologie brevetée Kebony® promeut depuis quelques années une alternative durable et haut de gamme aux bois exotiques et autres essences modifiées. Le procédé permet en effet de conférer à des résineux, du pin de haute qualité, certifié FSC®, l’apparence, le toucher et la durabilité des bois exotiques. « La polymérisation à cœur donne au bois une stabilité dimensionnelle et une densité équivalente à celle des essences exotiques, soit 700 kg par mètre cube », détaille le groupe Kebony. Des qualités qui n’ont pas échappées aux professionnels de la construction. A commencer par le cabinet DHD Architecture et Cromwell Construction, qui se sont affairés à la réalisation d’une vaste maison de 900 mètres carrés entièrement réalisée en bois Kebony. Nichée dans les montagnes du Berkshire, dans l’ouest du Massachussetts, la villa qui revendique une empreinte carbone maîtrisée, peut se targuer de conjuguer élégance et performance.  

Tout bois. Le bois occupe une place importante à l’intérieur comme à l’extérieur du projet. Le bardage qui constitue la majeure partie de l’enveloppe du bâtiment « joue un rôle crucial dans l’harmonisation de la maison avec son environnement naturel », rappelle l’architecte du cabinet DHD Architecture. Et de poursuivre, « l’horizontalité de la forme extérieure s’exprime au travers de planches linéaires, tandis que la tour est revêtue de planches verticales plus fines », En bois modifié Kebony, le bardage s’affiche surtout comme une alternative durable et haut de gamme aux bois exotiques et autres essences modifiées affirme de son côté l’entreprise Kebony.

Technologie brevetée. Issu d’une technologie brevetée, le bois provient d’arbres de nouvelle croissance cultivés à dessein. Le procédé permet d’améliorer les propriétés du résineux pour lui conférer des caractéristiques comparables à celles des bois exotiques. « Il est imprégné d’un liquide non toxique provenant de déchets de cultures agricoles et chauffé, ce qui augmente sa durabilité et sa stabilité dimensionnelle, sans pour autant sacrifier son esthétique », détaille le groupe Kebony. Au fil du temps, il développe même une patine grise naturelle à l’instar de ses prestigieux concurrents.

Intégrée dans son site. Une élégance qui convient à cette maison haut de gamme et sur mesure aux lignes contemporaines et minimalistes chahutées par un joli jeu d’avancées et de volumes. Une réflexion a également été menée sur le choix et la qualité des matériaux. « Le granit d’origine locale utilisé pour la base des murs extérieurs ancre littéralement la maison dans son emplacement », souligne DHD Architecture, « tandis qu’un panneau en cuivre autour des toits supérieurs et inférieurs souligne l’horizontalité de la maison ». Ces produits contribuent notamment à la volonté des propriétaires d’intégrer des éléments design et durables dans le projet.

Un bois très résistant
Un des avantages notables du Kebony est une résistance fortement accrue aux intempéries. L'allongement de la durée de vie est obtenu sans les inconvénients habituels liés au traitement chimique conventionnel. Par rapport au bois traité thermiquement, le Kébony utilise une combinaison de fluide biologique et de chaleur pour épaissir les parois cellulaires du bois. La gamme de produits convient pour toutes les réalisations intérieures et extérieures qui exigent un produit performant : les revêtements de sol, les terrasses, les façades, les bardages.

Ouverte sur l’extérieur. Harmonieusement intégrée dans son site, la villa est également un modèle d’architecture ouverte sur l’extérieur. L’espace et l’éclairage sont soigneusement étudiés pour des pièces chaleureuses, les surfaces vitrées sont importantes générant une luminosité optimale et un dialogue permanent entre l’intérieur de la maison et son environnement. « Des portes françaises s’ouvrent sur des terrasses en pierre de chaque côté de la maison afin de créer de multiples points d’entrée et viennent renforcer son caractère décontracté », ajoute l’architecte.

Gestion de l’espace. C’est avec un soin tout aussi minutieux que le cabinet d’architecte DHD Architecture a imaginé l’aménagement intérieur de cette vaste demeure. S’affranchissant des principes traditionnels de distribution, il a multiplié les espaces leur conférant à la fois un usage intime ou plus convivial en les ponctuant ici et là de galeries à double hauteur. Enfin, outre une salle de jeux à l’étage, la construction est flanquée d’une tour centrale dédiée à l’observation des étoiles. Un puits de lumière rétractable s’ouvre sur une plateforme dotée d’un télescope permettant de scruter les planètes et les constellations.