Maison connectée : l’avis des Français

Les Français reconnaissent de vraies qualités aux objets connectés. Pourtant, ces solutions intelligentes de gestion du confort et de la sécurité peinent encore à s’installer dans nos maisons.

Les objets connectés ont la cote… Mais ils ont encore du mal à trouver une place dans la maison. C’est ce que révèle une étude de l’Institut Sociovision pour l’Observatoire Promotélec des Mutations dans l’Habitat. D’un côté, 69% des personnes interrogées pensent que toutes les maisons seront probablement intelligentes d’ici une dizaine d’années. De l’autre, seuls 15% des sondés estiment que le logement idéal actuel est high tech et connecté.

Priorité à l’essentiel. En matière d’habitat, les Français privilégient le confort, la qualité de vie et la tranquillité d’esprit. « Pour 63% d’entre eux, la maison idéale doit avant tout être un cocon chaleureux et pour 43% être un endroit protégé, dans lequel on se sent en totale sécurité », signale l’étude. Laquelle d’ajouter que la maison doit être en contact avec la nature pour 29% des sondés. 22% estiment qu’elle doit être écologique. Ils sont autant à la considérer comme un lieu de partage.

Encore des réticences. Les objets connectés sont vus comme chers par 83% des personnes interrogées. « 72% des Français pensent qu’ils peuvent les espionner. » Autres craintes : « pour 64%, ils génèrent des ondes mauvaises pour la santé et 52% se demandent s’ils ne feraient pas d’eux des assistés dans leur propre maison ». Enfin, sept Français sur dix veulent « avoir la certitude que leurs données recueillies ne puissent pas être volées ou transmises sans leur accord ».

Des qualités pourtant admises. Les Français reconnaissent les vertus des objets connectés. 69% considèrent qu’ils vont leur faire gagner du temps, 68% estimant qu’ils vont les aider à mieux organiser leur vie quotidienne. Surtout, 84% des Français pensent que le vrai avantage des objets connectés, c’est le pilotage à distance et à tout moment de nombreux éléments de la maison (chauffage, éclairage, sécurité, ventilation, etc.).  

Répondre à de vrais besoins. Pour les auteurs de l’étude, les objets connectés s’installeront durablement dans les maisons lorsqu’ils auront prouvé leur utilité. « 43% des Français les voient encore comme des gadgets », pointent-ils. Et d’ajouter que ces solutions doivent répondre à de vrais besoins, en s’appuyant sur ce que les Français font chez eux « et sur ce qu’ils souhaitent y faire plus, mieux ou plus vite ».

Communiquer ! La balle est dans le camp des fabricants. « Nous devons illustrer de façon ludique, pédagogique, les avantages qu'apportent les solutions connectées d'aujourd'hui », explique Sophie Breton, directrice générale d’Hager France. « Il nous faut aussi rassurer les clients sur la cybersécurité. Dans le neuf, nous devons bâtir des partenariats avec les constructeurs, qui les proposent aux acquéreurs sous forme de packs optionnels à prix optimisés. »

Publié par
© construiresamaison.com -