Maison : comment organiser votre projet

Avec l’épidémie de Covid-19, nous sommes nombreux à être confinés chez nous. L’occasion, pour ceux qui souhaitent faire construire, de peaufiner leur projet, de bien s’informer en utilisant toutes les ressources d’Internet. Nos conseils et nos solutions pour mener à bien votre grand chantier.

C’est peu dire que l’épidémie provoquée par le Coronavirus Covid-19 bouleverse toute la société. La priorité absolue étant la santé des Français et la lutte contre la propagation du virus, nous sommes nombreux à être confinés. Certains sont en télétravail, d’autres en congés forcés, d’autres encore au chômage technique. Et si vous profitiez de ces moments passés à votre domicile pour préparer votre projet de construction ? Vous disposez d’outils et de solutions pour faire avancer ce grand chantier. En fonction de votre situation, nous vous proposons des idées pour poser votre première pierre en toute sérénité, lorsque les choses s’amélioreront. Car elles finiront forcément par s’améliorer ! 

Vous préparez votre projet. Tranquille, bien au chaud chez vous (et en dehors du temps passé en télétravail), peaufinez votre recherche d’informations via Internet. Vous aborderez tous les domaines de la maison neuve, du terrain aux frais annexes en passant par l’architecture, l’énergie, le contrat et les garanties (notamment celles du Contrat de construction-loi de 1990), les règles d’urbanisme et, bien sûr, les prix. Profitez de nos nombreux dossiers réalisés sur tous ces sujets. Complets, dûment vérifiés car réalisés par des journalistes professionnels et des juristes spécialisés, ils vous permettent de bien vous préparer. Vous aurez de bonnes cartes en main pour bâtir, avec les banquiers et les constructeurs, votre projet de maison en toute sérénité. 

Vous construisez votre financement. Faites l’inventaire des sommes que vous pouvez placer dans votre apport personnel (il est indispensable pour obtenir le crédit). Calculez le montant que vous pouvez emprunter, en utilisant les calculettes de notre site PAP.fr. Prenez en compte les nouvelles conditions (les durées ne dépassent plus vingt-cinq ans, la mensualité doit rester en dessous du tiers de vos revenus). Les banques restent ouvertes pendant la crise et vous pouvez les contacter par mail ou téléphone. Le bon plan : consultez un courtier via Internet. Il répondra à vos questions et vous aidera à bâtir votre dossier. C’est gratuit car il n’est payé que si le crédit est obtenu. Et plongez-vous dans notre rubrique financement, qui fait le point sur toutes ces questions qui comptent ! 

Vous souhaitez concevoir la maison. Une fois votre recherche d'infos bouclée et votre financement prédéfini, faites la liste de vos besoins et de vos envies. Puis contactez par Internet les équipes commerciales des constructeurs. Elles aussi en télétravail, elles vous transmettront la documentation nécessaire. Avec elles, vous bâtirez les bases de votre projet. Vous parlerez architecture, plans, aménagements, chauffage… De plus en plus de constructeurs utilisent des outils numériques. Avec eux, vous vous projetterez plus facilement dans votre future maison. Le bon plan : la majorité des constructeurs peut vous aider à trouver votre parcelle et votre prêt. Ils sont nombreux à proposer des opérations intégrées terrain plus maison plus crédit, qui vous facilitent la vie. 

Vous êtes en train d’acheter. Vous en êtes au stade de l’acquisition de la parcelle ? La signature sera vraisemblablement décalée. Contactez votre vendeur et votre notaire pour bien vous organiser. Vous êtes déjà propriétaire du terrain ? Vous êtes sans doute en train de concevoir la maison. La signature du Contrat de construction pourra là encore être reportée. Par ailleurs, avec les problèmes liés à l’épidémie de Covid-19, les délais de traitement des dossiers de crédit par les banques sont plus longs. Conseil : dans le compromis de vente pour le terrain comme dans le Contrat de construction, allongez le délai de réalisation de la condition suspensive d’obtention du crédit (passez-là à soixante voire quatre-vingt dix jours, par exemple). Avec cette condition suspensive, si vous n’obtenez pas le crédit dans les délais, l’opération est annulée et vous récupérez les sommes versées. 

Côté formalités. Avec le confinement et les ordonnances sur l'état d'urgence sanitaire, certaines formalités nécessaires à votre projet peuvent être décalées. C'est notamment le cas pour les certificats d'urbanisme (disponibles en mairie, ils précisent les règles d'urbanisme applicables à votre projet) ou les permis de construire. Si vous passez par un constructeur (vous avez signé avec lui un Contrat de construction-loi de 1990), c'est lui qui prend l'essentiel des formalités en charge (permis de construire notamment). Rapprochez-vous de lui pour faire le point. Votre architecte, le cas échéant, pourra lui aussi vous renseigner. Si c'est vous qui gérez le projet, contactez la mairie pour connaître l'avancement du dossier de permis.

Votre chantier a démarré. Les négociants en matériaux peuvent continuer à exercer leur activité. De quoi assurer l’approvisionnement des chantiers. Côté travaux, de moins en moins d’entreprises continuent de travailler, la priorité étant donnée à la santé des personnels et à la lutte contre l’épidémie. Contactez votre constructeur pour faire le point. Le cas de force majeure peut justifier un retard dans la livraison. Pour autant, n’oubliez pas que si vous avez signé un Contrat de construction-loi de 1990, vous bénéficiez d’une garantie de livraison à prix et délais convenus. En d’autres termes, votre maison verra le jour même si le constructeur fait faillite. Dans ce cas, son garant (une société d’assurance spécialisée) désigne une autre entreprise pour finir le chantier. 

Publié par
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure