Maison : 5 idées pour faire entrer la lumière

Publié par -

Entre le confinement qui s’éternise et la grisaille automnale, la lumière semble être devenue une denrée rare. Pas question de négliger l’éclairage, naturel et artificiel, de votre maison neuve ! Cinq conseils pour en profiter au mieux toute l’année.

70 % des Français considèrent qu’une bonne luminosité dans leur logement a un effet bénéfique sur leur moral et leur humeur*. Pour beaucoup de constructeurs, ce critère semble être devenu un enjeu majeur en matière de confort. D’ailleurs la réglementation thermique en cours (RT 2012) impose une surface minimale de parois vitrées pour tous les bâtiments neufs afin de prendre en compte ce besoin en lumière naturelle.

L’orientation, l’emplacement des fenêtres et des pièces à vivre, la végétation environnante, le voisinage… tous ces éléments font l’objet d’études très poussées pour garantir un niveau de luminosité suffisant. Vous souhaitez aller encore plus loin, sans grever votre budget ? Coup de projecteur sur cinq idées pour améliorer le confort lumineux de votre future demeure. 

Une fenêtre de toit

Pour bénéficier au mieux des apports lumineux, l'emplacement et l'orientation des parois vitrées jouent un rôle primordial. L’idéal consiste à multiplier les ouvertures aux dimensions variées et d’éviter les zones d’ombre qu’une unique baie, même extralarge, peut occasionner. Mais saviez-vous qu’en matière d’éclairage, la lumière zénithale reste la plus performante ? Une fenêtre de toit diffuse deux fois plus de lumière qu’une ouverture située en façade et même trois fois plus qu’une lucarne*². Le tout même par temps couvert. Pour faire le plein de lumière, n’hésitez pas à en faire installer une.

Une verrière

Pour diffuser la lumière naturelle, quoi de mieux qu’une verrière ? Ces réalisations architecturales, souvent assez imposantes, ont le vent en poupe. En façade, elles permettent de donner un vrai cachet à votre demeure, à l’intérieur elles insufflent un esprit industriel à votre décoration. Et surtout, elles viennent délimiter l’espace (entre une cuisine et une salle à manger par exemple) tout en laissant passer la lumière. Les verrières représentent le compromis parfait pour ceux qui ne veulent plus choisir entre cloisonnement et apports lumineux.

Des solutions connectées

Pour contrôler aux mieux l’éclairage de votre maison, vous pouvez désormais compter sur les équipements connectés. Les volets roulants qui s’ouvrent et qui se ferment automatiquement, en fonction des heures de la journée, vous garantissent une optimisation de la lumière naturelle dans toute la maison. Sans que vous ayez besoin d’y penser ! Les options offertes par les luminaires connectés améliorent aussi votre confort visuel. Les variateurs de lumière permettent de créer des ambiances tamisées plus douces pour vos yeux. Mieux, elles favorisent votre créativité.

Des couleurs claires

Vous souhaitez un intérieur lumineux ? Le plus simple consiste à préférer les couleurs claires pour votre maison. Et en particulier le blanc. Cette teinte, appliquée aux murs et au plafond, donne un coup d’éclat à la pièce. Ce sentiment de lumière aura un autre avantage, il donne aussi une impression d’espace. Les pièces semblent soudain plus grandes. Si vous êtes allergique au blanc, rien ne vous empêche d’opter pour des coloris gris pâle ou bleu pastel. Dernier conseil, dans les espaces qui profitent de moins d’ouvertures, préférez une finition brillante qui reflète mieux la lumière.

Une accumulation de luminaires

Quand la nuit tombe et que le recours à la lumière naturelle n’est plus possible, l’éclairage artificiel vient prendre naturellement le relais. Pour que ce dernier soit le plus efficace possible, pensez à créer différentes sources de lumière dans la même pièce : un lampadaire, une suspension ou une lampe à poser n’offrent pas la même qualité de lumière selon vos besoins. La tendance du moment consiste à multiplier les suspensions dans un même endroit. Cela permet de bénéficier d’une lumière puissante tout en apportant une touche décorative.

* BHS 2016

*² Etude de la qualité de la lumière naturelle dans les pièces, Impact de la configuration des fenêtres, Danish Research Institute 2006