Les escaliers sous les feux de la rampe

Authentique éléments de décoration, les escaliers savent créer des aménagements intérieurs à la hauteur. Matériaux, forme, look : ces cinq solutions vous donneront des idées qui marchent !

Etage, comble… Environ 45% des maisons neuves possèdent deux niveaux. Implantées sur des terrains plus petits, elles prennent nécessairement de la hauteur pour offrir davantage de surface à leurs habitants. Et l’escalier devient un passage obligé. Reste à bien le choisir. Il peut être droit ou tournant voire hélicoïdal. Vous pouvez le cloisonner ou pas. Il faudra aussi penser à la hauteur des marches, à la rampe, ou encore aux matériaux (bois, verre, acier, aluminium, béton…). Vous n’oublierez pas le look, les escaliers s’affichant de plus en plus comme d’authentiques éléments de décoration. Pour vous donner des idées, voici sept solutions qui savent prendre de la hauteur. En photo d’ouverture, un escalier en colimaçon dont les marches, grâce à un procédé breveté, peuvent être gravées de discrets reliefs.

Magistral. Belle taille, beaux volumes, matériaux nobles… Cet escalier à double volée magnifie les espaces intérieurs. En pierre massive, avec une rampe qui marie le verre et le métal, il montre beaucoup de caractère. On apprécie les petites hauteurs de marche, qui facilitent la montée comme la descente. Infos : www.atelierpierre-pesenti.fr

Aérien. Solidement installé sur son ossature métallique, cet escalier tournant en bois massif affiche un design aussi élégant que naturel. Il est créé sur mesure par son acquéreur/utilisateur via un outil informatique dédié. Une fois les dimensions et l’essence choisie (chêne, merisier, bambou…), il est livré… Et il n’y a plus qu’à le monter ! Infos : laboutiquedubois.com

Transparent. Fait de dix-sept marches en verre feuilleté très résistant et d’une rampe métallique, cet escalier ultracontemporain donne un look audacieux aux intérieurs des maisons modernes. Il varie les possibilités de décoration avec une insertion, dans les marches, de verre crash (verre brisé). Réalisation Bellier-Odeba. www.miroiterie.fr

Urbain. La première volée de marches de cet escalier en marbre se distingue par sa construction en caisson qui dissimule une structure porteuse en acier. Une plaque rétro-éclairée accentue le modernisme de cette réalisation tout en lui apportant de la légèreté. De quoi offrir beaucoup d’allure à cet intérieur très chic. www.margraf.it

Sur mesure. Côté mur, les marches (en bois) sont fixées dans la maçonnerie. Côté rampe, elles sont suspendues à la main courante (en inox) par des balustres. Le résultat parle de lui-même : gracieux et aérien, l’escalier affiche un look très discret pour trouver tout naturellement sa place sans surcharger la pièce. www.treppenmaister.com

Cristallin. Se faire presque oublier sans perdre sa personnalité : c’est le pari réussi de cet escalier en porte-à-faux. Très design, constitué de verre, ses marches sont fixées à la paroi par un système exclusif breveté. La rampe, quant à elle, est en verre feuilleté, avec des plaques qui se fixent directement sur la marche. Infos : www.rintal.it

Malin. Optimiser l’espace : c’est la vocation de cet escalier. Des étagères et des tiroirs s’installent sous ses marches, un bon plan pour bien ranger. Tout simple, fait de bois, il n’oublie pas l’esthétique. Les jeux de couleurs associés au bois naturel lui donnent un look très graphique, bien adaptée aux maisons neuves d’aujourd’hui. www.agem.fr

Publié par &
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure