Les bonnes dates pour profiter du PTZ

Publié par -

Pour des raisons de formalités et d’examen des dossiers, la plupart des banques cesse la distribution du PTZ dès le 1er novembre 2021. Si vous manquez le coche, vous pourrez quand même bénéficier de cette aide à l’accession en 2022. Explications.

Vous comptez sur le PTZ pour boucler le financement de votre projet de construction cette année ? Dépêchez-vous ! La grande majorité des banques cessent la distribution de cette aide à l’accession à la propriété dès le 1er novembre 2021. Logique : le Prêt à taux 0 % est un crédit réglementé accordé par l’Etat. Vous devez donc répondre à toute une série de critères pour en bénéficier. « Les banques ont pour obligation d’éditer les offres de prêts intégrant un PTZ avant le 31 décembre 2021, elles ont donc besoin de temps pour examiner et vérifier les dossiers », explique le courtier Crédixia. « Cette décision permet d’assurer un accompagnement qualitatif et garantir la bonne fin des opérations en cours. »

Le PTZ toujours valable en 2022. Vous manquez le coche ? Vous pourrez quand même profiter du PTZ. Cette aide est en effet conçue pour s’arrêter fin 2023. Les banques reprendront l’étude des dossiers dès le début de l'an prochain. L'attribution de ce coup de pouce  sera facilitée car il ne change pas. Les revenus à considérer pour en bénéficier seront toujours ceux de l'année N-2 (ceux de 2019 pour une demande faite en 2021 par exemple). Le gouvernement avait un temps envisagé la prise en compte en temps réel des revenus des emprunteurs, une réforme abandonnée car trop complexe, comme l'a expliqué le 6 octobre 2021 sur BFM Business la ministre du Logement Emmanuelle Wargon. Vous pouvez vérifier votre éligibilité au PTZ sur le site de l'Agence nationale d'information sur le logement (www.anil.org).

Prêt à taux 0 %, mode d’emploi. Comme son nom l’indique, le PTZ ou Prêt à taux 0 % est un crédit gratuit (vous ne payez pas d’intérêts). Distribué par la plupart des banques, il finance 40 % de votre projet si vous faites construire dans une grande métropole (secteurs dits tendus, soit les zones A et B1 du dispositif). Dans les villes moyennes et les communes rurales (zones B2 et C), il compte pour 20 % de votre projet. Pour obtenir un PTZ, vous devez notamment respecter des conditions de ressources (revenu fiscal de référence de 45.000 € pour une famille de quatre personnes qui fait construire en zone B2). Au final, plus de 80 % des Français sont éligibles au PTZ. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre dossier sur le PTZ.

Conseils pour bien emprunter. Si le PTZ constitue un outil très efficace pour financer votre projet, n’oubliez pas qu’il doit être complété par un crédit immobilier classique. Pour l’obtenir, vous devrez respecter les critères des banques. Entre autres exemples,vos remboursements devront rester en dessous de 35% de vos revenus, la durée ne dépassera pas vingt-cinq ans plus deux ans pour tenir compte du temps de chantier, votre reste à vivre devra être suffisant. Vous devez aussi montrer à la banque que votre situation professionnelle est stable et que vous gérez bien vos finances personnelles.Ce point est détaillé dans notre dossier Les critères des banques pour emprunter.

N’oubliez pas que les banques financent de préférence les projets menés sous le régime du Contrat de construction-loi de 1990, qui reste le cadre juridique le plus sécurisant pour vous comme pour l’établissement prêteur.