La maison du futur dans le Loiret

Une maison de 115 m² vient d’être labellisée E2, C1 dans le Loiret. Cette habitation économe en énergie préfigure les prochaines constructions qui devront être conformes à la réglementation environnementale, la RE 2020.

 

C’est à Cléry-Saint-André que la première maison labellisée E+, C- dans le Loiret est sortie de terre. Inaugurée le 2 juillet 2020, cette habitation de 115 m², réalisée par Easy House, bénéficie en effet du label E2, C1 qui préfigure la prochaine réglementation environnementale, la RE 2020. Cette dernière, applicable à l’été 2021, vise à réduire l’impact carbone des bâtiments neufs.

Une réalisation née d’une rencontre. Cette construction performante – sa consommation énergétique est inférieure de 12 % à celle de la réglementation actuelle la RT 2012 – est née d’une rencontre entre une société crée en 2017 et un couple d’acquéreurs. Le premier souhaitait se démarquer de la concurrence en proposant une maison écoresponsable et le second voulait faire un geste pour la planète.

Des produits fiables pour la maison. Travaillant en étroite collaboration avec son bureau d’études thermiques, le constructeur a fait le choix de produits à la performance éprouvée que ce soit pour les matériaux de construction ou les équipements pour le chauffage. « Il ne s’agissait pas de se lancer dans la course à l’échalote mais de rester sur les fondamentaux », précise le fondateur de la société qui a commercialisé une soixantaine de maisons depuis la création de son entreprise.

Une maison bien isolée. Pour obtenir un bâti très bien isolé, le professionnel a opté pour des blocs béton contenant de la mousse minérale isolante, un produit 4,5 fois plus performant qu’un parpaing traditionnel. Il a aussi privilégié des fenêtres en aluminium haut de gamme qui assurent une très bonne isolation thermique et des coffres de volets roulants isolés en mousse de polyuréthane.

Une maison étanche à l’air. L’étanchéité à l’air qui doit faire l’objet d’un test à la livraison de la maison a aussi fortement contribué à l’isolation. « Plus que l’utilisation de produits novateurs, il faut être surtout vigilant à la mise en œuvre », rappelle Arnaud Fadin par ailleurs président du syndicat professionnel LCA-FFB du Val-de-Loire. Une attention particulière a été notamment portée à la jonction entre les fenêtres et les plaques de plâtre où l’air extérieur s’infiltre habituellement. Avec un test d’étanchéité atteignant 0.28 m3/(h.m²) quand le plafond réglementaire est fixé à 0.6 m3/(h.m²), le résultat est plus que satisfaisant !

Le confort d’été assuré. Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont fournis par une pompe à chaleur double service qui alimente un plancher chauffant. Cerise sur le gâteau, le constructeur a pu installer dans la suite parentale un ventilo-convecteur qui, s'il peut produire de la chaleur, est capable également de rafraîchir l’air. Cet équipement est généralement pénalisé par la réglementation. Mais la qualité de l’isolation a compensé ce produit qui assurera le confort d’été, une préoccupation croissante des acquéreurs confrontés à des canicules plus fréquentes et intenses.

Une gamme de maisons à l’heure de la RE 2020. Fort de cette première réussie, Arnaud Fadin a décidé d’adapter ses modèles de maison à la RE 2020 en se référant aux exigences du label E+, C-. « Je suis convaincu que les exigences de la RE 2020 seront sur la même tendance que celles définies par le label E+ C- à quelques variantes près. C’est ce qui s’était produit avec le label RT 2005-BBC qui avait été lancé pour préparer l’actuelle réglementation thermique, la RT 2012. » En attendant que les exigences de la future réglementation environnementale RE 2020 soient dévoilées par le gouvernement, le responsable planche sur la ventilation mécanique par insufflation (VMI) et la qualité de l’air intérieur pour ses prochaines maisons. Histoire de toujours garder une longueur d’avance sur ses concurrents !  

En bref :
- Une maison de 115 m²
- Pompe à chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire
- Ventilation mécanique simple flux hygro B
- Ventilo-convecteur
- Prix : 152.000 € hors terrain
- Dépenses annuelles de chauffage estimées : 193 €
- Dépenses annuelles d’eau chaude estimées : 125 € 

Publié par
© construiresamaison.com -
Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure