Crédit : l’incroyable baisse des taux

En mars 2019, les taux immobiliers battent leurs records à la baisse de l’automne 2016. Logique : les banques bradent leurs tarifs pour séduire de nouveaux clients. Comment pouvez-vous en profiter ?

Le crédit immobilier est de moins en moins cher. Au 22 mars 2019, le taux moyen brut (hors assurance) sur vingt ans tombe à 1,55% selon les chiffres du courtier Empruntis. Il égale son plancher record de l’automne 2016. Idem pour les crédits sur vingt-cinq ans. Actuellement, ils valent en moyenne 1,80%. Là encore, c’est le même niveau qu’il y a deux ans et demi. Le quinze ans, lui fait mieux. Il s’affiche aujourd’hui à 1,30% bruts, contre 1,35% en novembre 2016.

Dix ans de chute. Pour vous donner une idée plus précise du faible prix de l’argent, un petit retour en arrière s’impose. En mars 2015, le vingt ans moyen tournait à 2,45% bruts. En mars 2013, il fallait compter sur du 3,40% bruts. Et que dire de mars 2009 ! A l’époque, ce même vingt ans moyen montait à 4,55%... Résultat : « en dix ans, la chute des taux a augmenté la capacité d’emprunt de 40% » souligne Maël Bernier, directrice de la communication du courtier meilleurtaux.com.

   Taux brut moyen  Taux brut minimum  Taux brut maximum
 Durée : 10 ans  1,10%  0,60%  2,00%
 Durée : 15 ans  1,30%  0,90%  2,15%
 Durée : 20 ans  1,55%  1,00%  2,50%
 Durée : 25 ans  1,80%  1,25%  2,85%
 Durée : 30 ans  2,45%  2,05%  3,20%

Les taux immobiliers au 22 mars 2019. Ces taux sont dits bruts : ils n’intègrent pas l’assurance emprunteur et les garanties du crédit (hypothèque, caution). La banque fixe le taux au cas par cas, en fonction du profil de l’emprunteur et des caractéristiques du projet. Sources : Empruntis, Cafpi, Meilleurtaux, Vousfinancer.

Promotions sur les taux. La majorité des emprunteurs obtient de meilleures conditions de crédit. Les courtiers signalent par exemple que pour les très bons dossiers, le vingt ans hors assurance démarre à 1%... Plus bas qu’une inflation qui s’établit actuellement à 1,3% en rythme annuel ! Certains font même mieux. « Fin février 2019, l’un de nos clients a emprunté à 0,85% hors assurance sur vingt ans » souffle Estelle Laurent, responsable de la communication chez Crédixia.

Prêteurs cherchent emprunteurs. Pourquoi ces soldes de printemps ? Les banques cherchent des clients. Pour les attirer, elles misent sur le crédit immobilier. « En accordant un taux très bas à leurs emprunteurs, les banques sont assurées de les garder pendant longtemps » explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer. « Elles pourront ensuite les équiper en divers produits de placements et autres assurances, dans le cadre d ‘une relation commerciale de long terme. »

Argent facile. Si les banques peuvent appliquer cette politique agressive de conquête de clientèle, c’est parce qu’elles bénéficient elles aussi de très bonnes conditions de financement. Les indices financiers reculent depuis de début de l’année. Et la banque centrale européenne (BCE) conserve vaille que vaille une politique très accommodante, avec un taux directeur obstinément calé sur zéro. Et elle ne prévoit pas de le relever avant au moins 2020. Bref, l’ère des taux bas est bien partie pour durer !

Conseils pour un bon taux. Comment profiter des taux bas pour financer votre projet de construction ? D’abord, soignez votre profil : comptes bien tenus (pas de découvert), situation financière saine (peu voire pas de crédit conso), emploi en CDI. Ensuite, respectez les critères des banques (respect des 33% de capacité d’endettement, reste à vivre raisonnable). Enfin, comparez les offres pour choisir la plus performante en termes de taux, d’assurances, de garanties, de services bancaires. Pour aller plus loin et tout savoir sur la meilleure façon d’emprunter, consultez les articles ci-dessous ou rendez-vous dans notre rubrique Financer.

Immobilier : que faire avec le crédit bon marché ?
Les taux bas augmentent le pouvoir d’achat. En mars 2019, le taux moyen hors assurances sur vingt ans s’établit à 1,55%. Pour une mensualité de 1.000 €, vous empruntez 206.250 € et vous payez 33.750 € d’intérêts. En mars 2015, avec un taux brut sur vingt ans à 2,45%, l’emprunt tombait à 189.584 €, les intérêts montant à 50.416 €.
Les taux bas facilitent l’emprunt. En mars 2019, la mensualité pour un emprunt de 180.000 € sur vingt ans à 1,55% bruts se chiffre à 873 €. Il faut gagner 2.620 € minimum pour obtenir ce crédit. En mars 2019, pour la même durée et le même montant mais à 2,45%, la mensualité s’élevait à 949 €. Des revenus minimum de 2.840 € était nécessaire pour obtenir ce prêt.
Conseil : faites des simulations avec votre banque, un courtier ou des calculettes en ligne pour choisir la bonne durée et la bonne mensualité.

Publié par
© construiresamaison.com -