Construire mieux, plus vite et moins cher

Bâtir en quelques mois des demeures ultraperformantes et très abordables : c’est le défi relevé par Maisons Logelis. Entretien avec Renaud Sassi, P-DG de cette société qui mise sur un mode constructif très innovant.

Basé dans la Drôme, le constructeur Logelis propose des maisons dont les composants sont élaborés hors site, en usine, sur la base d’une maquette numérique. Elles sont ensuite assemblées sur le terrain du particulier. Un procédé optimisé qui, selon le constructeur, assure qualité technique, adaptation au développement durable, chantiers rapides et prix très compétitifs. Le point avec Renaud Sassi, président, fondateur de cette entreprise qui produit déjà des logements sociaux ou encore de petits immeubles collectifs.

FCSM : Quelles sont les caractéristiques de vos maisons ?
R. Sassi : Elles se construisent en quelques mois et correspondent au standard du bâtiment passif, qui est deux à trois fois plus performant que la réglementation thermique actuelle, la RT 2012. Ainsi, le coefficient de résistance thermique R de nos murs est égal à 7 pour 18 cm d’épaisseur. En clair, ils sont deux fois plus minces et deux fois plus isolants que ceux d’une maison neuve classique. De même, le débit de fuites d’air atteint en série 0,30 m3 par mètre carré de paroi et par heure, alors que la RT 2012 impose de ne pas dépasser 0,60 m3.

Comment votre mode constructif fonctionne-t-il ?
Une fois les plans, les données thermiques et l’architecture définis, nous les intégrons dans notre maquette numérique. Nous fabriquons une ossature bois et des panneaux de ciment fibré bois, isolation en polyuréthane incorporée, pour les murs. Les planchers, les charpentes sont eux aussi élaborés en usine. Les découpes des portes et des fenêtres, ou encore l’installation électrique, sont prévues dès le départ. Homologué, notre procédé est conforme à toutes les normes et réglementations. Nos maisons sont par exemple parasismiques dès l’origine, sans surcoût. Notre process industrialisé garantit par ailleurs un niveau constant de qualité, ce qui ne nous empêche pas de contrôler étroitement tout ce que nous fabriquons.

Votre concept est-il écolo ? Comment s’intègre-t-il dans la logique de réduction de l’empreinte carbone que les prochaines normes vont mettre en place ?
Nous nous plaçons dans une logique de filière sèche totale, ce qui permet d’économiser beaucoup d’eau. Avec des éléments préfabriqués et assemblés sur le terrain, il n’y a pratiquement plus de déchets de chantier. Le bois, l’une de nos principales matières premières, est renouvelable et constitue un puits de carbone. Un exemple de nos capacités : avec ses 12 m² de panneaux photovoltaïques, notre maison témoin atteint le niveau E 3/C 1 du label Energie/Carbone (E+C-), label qui préfigure la prochaine réglementation environnementale de 2020.

Quelles sont vos gammes de maisons ?
Nous commercialisons deux lignes. La première compte vingt modèles sur catalogue, avec des plans adaptables, qui misent sur un excellent rapport qualité/prix. L’autre ligne, ce sont les maisons sur mesure, dont les prix sont définis au cas par cas. Nous proposons également un concept d’autoconstruction assistée pour les plus bricoleurs. Dans tous les cas, nous travaillons les architectures pour assurer une bonne insertion dans l’environnement et une conception bioclimatique. Côté garanties, nous exerçons sous le régime du Contrat de construction-loi de 1990, nous réalisons toujours une étude de sol pour assurer une bonne adaptation au terrain et nous fournissons l’assurance dommages-ouvrage.

Quels sont vos objectifs ?
Avec le développement programmé de notre production, nous allons encore faire baisser les prix. Aujourd’hui, nous sommes 5% moins cher que les maisons traditionnelles, une différence qui atteindra à terme 20 à 30%. Nous serons alors en mesure de loger les familles modestes sans qu’elles aient besoin de recourir aux aides publiques !

Pour en savoir plus : maisons-logelis.com

 

Publié par
© construiresamaison.com -