Grande construction passive

  • Chambres 1
  • Surface maison 280 m²

Ce qui fait la spécificité du bâtiment, ce n'est pas tant sa destination que sa nature. Nous sommes ici face à une enveloppe « passive » : parfaitement isolée, ventilée et étanche, elle est comme recouverte d'un manteau qui la protégerait tour à tour du froid et des ardeurs du soleil.

La chaleur dégagée à l'intérieur par ses occupants et leurs équipements ainsi que celle venant de l'extérieur par le biais de l'ensoleillement suffisent, grâce à un subtil équilibre, à y maintenir une température agréable.

Partout, les ouvertures ont une place centrale : au rez-de-chaussée comme à l'entresol ou à l'étage, pas une pièce - ici on parlera de « cellule », puisque nous sommes dans un environnement professionnel - n'est dépourvue de fenêtre, y compris pour la configuration enterrée du bureau 3 et de la salle de réunion du rez-de-chaussée, ces pièces étant judicieusement éclairées par des fenêtres à courette anglaise qui réfléchissent la lumière.

Constructeur : Maisons PLAISANCIA

Plan du rez-de-chaussée

Dans près d'un bureau sur deux, des placards ont été aménagés pour permettre le stockage des dossiers en cours, avant de les archiver dans une pièce dédiée à cet usage. Dans la salle de réunion, la fenêtre à courette anglaise laisse entrer la lumière naturelle.

Plan de l'étage

L'étage est dédié à la communication : les relations téléphoniques y sont importantes, aussi les bureaux 1 et 2 bénéficient-ils ici du calme inhérent à leur situation « isolée » : moins de va-et-vient, plus de calme pour des communications sereines. La grande terrasse est l'endroit idéal pour faire une pause entre deux dossiers.

Les prestations

Pour obtenir une construction passive, Plaisancia a basé sa conception sur cinq points. Tout d'abord, une isolation thermique très performante grâce à l'isolation des murs par l'extérieur (R = 7,5), des sols (R = 6,5), de la toiture-terrasse végétalisée (R = 9). Les menuiseries extérieures en bois et aluminium (Ug = 0.6) avec triple-vitrage jouent également un rôle incontournable.

En intégrant un facteur solaire de 60 %, on permet une captation passive de l'énergie solaire à la fois optimale et maîtrisée : laisser les rayons entrer et propager leur chaleur dans la maison oui, mais dans les limites strictes du sentiment de confort. Second point, la réduction drastique des ponts thermiques.

Puis une excellente étanchéité, avec une perméabilité à l'air mesurée à 0,48 sous n50 au test d'infiltrométrie dit de « la porte soufflante » (la limite admissible supérieure étant à 0,60 sous n50). Ensuite, une ventilation double-flux certifiée au Passiv Haus Institut, associée à un puits canadien utilisé pour rafraîchir ou réchauffer l'air ventilé dans le bâtiment, et incorporant la production d'eau chaude thermodynamique.

Grâce à un calcul thermique dès l'avant-projet, les niveaux de consommation d'énergie atteints sont inférieurs à 15 kWh/m²/an pour le chauffage et le rafraîchissement, et la consommation d'énergie finale est inférieure à 100 kWh/m²/an. La mise en oeuvre future d'un équipement de production d'énergie renouvelable dédié à la consommation directe rendra ce bâtiment autonome de toute fourniture d'énergie finale.

© construiresamaison.com -

Indiquez votre e-mail et la localisation dans laquelle vous souhaitez faire construire pour recevoir les plans en haute définition.

Les plans en haute définition vous ont bien été envoyés par e-mail.

Cliquez ici pour réaliser votre avant projet de maison sur mesure