Sécurité et domotique

Etre cambriolé, cela n'arrive pas qu'aux autres ! Pour vous prémunir contre une intrusion, ne négligez pas les solutions offertes par la maison connectée : alarmes, caméras, simulateurs de présence...

En 2014, pas moins de 232.500 cambriolages de logements ont été enregistrés. Or rien de tel qu'un vol pour ne plus se sentir en sécurité chez soi. Mais comment éviter que votre maison ne soit à son tour victime d'une effraction ? Investir dans un équipement domotique vous permettra de minimiser fortement les risques d'intrusion.

La Blyssbox de Castorama sera un atout pour prévenir les cambriolages. Sa simplicité d'installation, son caractère évolutif, son accessibilité à distance et sa gestion en toute autonomie via ordinateur, smartphone ou tablette numérique séduiront les plus réfractaires à la domotique. castorama.fr

Concevez le réseau domotique lors de la construction de la maison

Très souvent les propriétaires s'équipent une fois qu'ils ont été cambriolés mais il est préférable de faire appel à un spécialiste lorsque l'on fait construire sa maison. « Bâtissez dès le départ l'architecture réseau en parallèle du réseau électrique », recommande Caroline Nivelle, directrice marketing Hager France. En effet, à ce moment-là, tous les câbles peuvent être installés facilement pour un coût minime en même temps que les câbles électriques. « Faites venir un professionnel à domicile : il identifiera vos besoins, déploiera la solution qui va bien et établira un budget », suggère Damien Hasbroucq, directeur général adjoint de Promotelec. A savoir : la maison connectée est de plus en plus abordable par tous les budgets. « Le surcoût devient dérisoire par rapport à la sécurité offerte », estime Damien Hasbroucq.

Pour vous donner un aperçu des solutions que la maison connectée peut vous proposer en matière de sécurité, Promotelec a réalisé cette vidéo consacrée aux systèmes de détection anti-intrusion.



Choisissez votre technologie domotique

Il existe différentes technologies. Vous pouvez opter pour des systèmes filaires qui offrent une grande profondeur de fonctionnalité et qui permettent de gérer tous les scénarios. C'est très simple : l'infrastructure filaire sert de base, et ensuite tout est possible. Il suffira d'ajouter des fonctionnalités, comme dans un jeu de Lego. 

La solution TaHoma est branchée sur la box internet 100 % connectée. Elle permet d'accéder à l'interface disponible sur tablette tactile, ordinateur ou smartphone. www.somfy.fr
Mother prendra soin de votre sécurité mais aussi de votre forme, de votre santé, de votre confort... Ses cookies s'adapteront à vos besoins : ils détecteront par exemple les intrusions dans la maison, surveilleront les objets précieux, signaleront l'arrivée et les départs de la maison... leroymerlin.fr

Vous pourrez leur préférer des systèmes radio sans fil. Ceux-ci s'installent sans rien avoir à casser et seront idéaux si vous décidez d'installer une protection domotique une fois la maison finie. Cependant vous vous heurterez aux limites du wi-fi. « On pourra également opter pour des solutions hybrides avec une base filaire plus un système radio », précise Bruno Genestou, chef de marché postéquipement sécurité chez Hager France. 

Différents dispositifs automatisés Hager permettent de sécuriser l'habitat. Vous pourrez par exemple être informé à distance des événements survenant dans votre maison (intrusion, alarme technique...). www.hager.fr

Vous serez certainement surpris de découvrir à quel point il est devenu simple de piloter la maison. Avec le développement des écrans tactiles, des smartphones et des tablettes, le grand public trouve l'usage des outils domotiques aisé. Ils sont didactiques et conviviaux. La configuration sur tablette est de plus en plus simple.

Interface Domovea, qui permet de piloter la maison depuis un écran tactile ou depuis un smartphone. Elle peut comprendre un système de sécurité avec une alarme. www.hager.fr
Boîtier DIAGRAL CONNEC'T de Diagral qui permet de piloter à distance l'ensemble des systèmes de sécurité et de confort de la maison. www.diagral.fr

Installez des alarmes

Pour contrecarrer les tentatives de cambriolages, la domotique propose plusieurs solutions. La plus simple ? L'installation de détecteurs sur les portes et les fenêtres. « Aujourd'hui, remarque Damien Hasbroucq, on peut obtenir de l'information à distance sur ce qui se passe dans la maison. Grâce à l'alarme on se protège de l'extérieur. » Lorsque les alarmes se déclenchent, vous serez prévenu et une société de surveillance ou la police pourra intervenir. Mais le bruit pourra suffire à faire fuir les intrus. Comme le précise Bruno Genestout, « 95 % des cambrioleurs abandonnent les lieux dès qu'une sirène se déclenche ». L'alarme est donc une bonne parade qui vous apportera un complément de sécurité indéniable.

la gamme e-Nova de Daitem est une nouvelle gamme d'alarmes sans fil à l'identité visuelle très design. www.daitem.fr

Simulez votre présence

Autre solution, plus sophistiquée : faire croire aux malfaiteurs que vous êtes chez vous alors que vous êtes absent. « Le scénario simulateur de présence permet de mettre à mal les repérages d'occupation de la maison », affirme Bruno Genestou. L'avantage de la domotique est que l'on peut créer des scénarios sur mesure. Par exemple lorsque vous sortirez de chez vous, les volets roulants se fermeront, le système d'alarme s'enclenchera, la simulation de présence (éclairage aléatoire, radio, télévision, musique…) s'activera.

La nouvelle application BiSecur d'Hörmann permet de contrôler portes d'entrée, portails, portes de garage et éclairage depuis n'importe quel endroit dans le monde. www.hormann.fr

Pensez aux caméras

Le principe des caméras à distance se développe depuis plusieurs années déjà. C'est un système anti-intrusion apprécié des Français. Cependant, « à chacun sa domotique, comme le souligne Damien Hasbroucq. Les choix de chacun sont très personnels et les différentes techniques doivent être mises au service de l'homme ». Certains apprécieront d'être prévenus d'un cambriolage mais refuseront les caméras, trop intrusives. 

Pour que la maison soit plus en sécurité, Dink a mis au point la caméra de surveillance HD mydlink(TM) Home et le détecteur de mouvement Wi-Fi mydlink(TM) Home. www.dlink.com/fr

L'avenir est à la maison connectée. La maison connectée n'en est encore qu'à ses débuts. Ainsi une enquête réalisée par le Crédoc révèle que seulement 4 % des Français se servent d'applications leur permettant de commander à distance les appareils électroniques tels que les systèmes de sécurité. Mais 25 % envisagent d'investir dans un de ces systèmes. Les Français sont notamment intéressés par les appareils électroniques dédiés à la surveillance de présence. Source : revue Constructif de juin 2015

Les solutions de sécurité proposées aujourd'hui par la maison connectée ne sont pas si onéreuses en comparaison des services qu'elles offrent. Le pack Tyxial de Deltadore est ainsi proposé à partir de 1 199 EUR. www.deltadore.fr

Avis d'expert.
Trois questions à Guillaume Tellier, chargé d'affaires habitat neuf et résidentiel sur le secteur Ile-de-France Nord, chez Somfy.

Un système domotique anticambriolage peut-il être piraté et devenir une source d'informations pour les malfaiteurs ?

Oui. C'est pourquoi le niveau de sécurité de la maison est un élément essentiel. Il faut choisir un matériel aussi fiable que possible. Une association d'industriels a par exemple développé un protocole spécifiquement conçu pour l'habitat avec un niveau de sécurité important. Cette sécurité est assurée via des clés de cryptage de 128 bits. Chaque installation a sa propre clé, ce qui garantit au particulier un niveau de cryptage égal à celui des systèmes bancaires pour le fonctionnement local.
Comment cette sécurité se concrétise-t-elle ?

Nos solutions connectées bénéficient du protocole radio Io Home Control. Par exemple quand vous pilotez vos volets roulants, un ordre est envoyé par notre solution Box Tahoma qui accède à un serveur. Cette box est la première solution certifiée SYSS : le niveau de sécurité du serveur où les données sont hébergées et stockées est maximal. La sécurité est également assurée au plus haut degré au niveau de l'interface web et des applications qui pilotent les équipements.
Cette certification est-elle vraiment fiable ?

La certification SYSS est délivrée par une agence européenne indépendante et experte dans la recherche de failles de sécurité. Il n'y a aujourd'hui aucune faille détectée dans notre système. Ce qui n'est pas le cas de toutes les solutions en vente sur le marché.

Rev'Motion nécessite votre smartphone, votre empreinte digitale, un code ou une télécommande pour s'ouvrir ou se fermer. www.vachette.fr


Publié par
© construiresamaison.com -