Maison neuve : le mode d'emploi des fenêtres de toit

Adaptable à tous les types de maison, connectée, la fenêtre de toit est devenue l'alliée du confort, de la lumière, de la qualité de l'air et des économies d'énergie.

Les fenêtres de toit ? Ce sont simplement des fenêtres à châssis ouvrant qui s’inscrivent dans la pente de la toiture. Elles sont très utilisées en maison neuve. Logique : elles s’adaptent à tous les types de toit, à toutes les pentes et même aux toits-terrasses. La variété de leurs dimensions et de leurs formes autorise tous les agencements. Certains modèles, en se combinant, permettent même de bénéficier d’une vue.

Les fenêtres de toit sont très techniques. Elles résistent aux intempéries et aux chocs thermiques. Le vitrage, de haute qualité, joue le rôle de pare-soleil, d’isolant acoustique et thermique et résiste à l’impact des grêlons. Elles sont bien plus lumineuses que les lucarnes puisqu’elles s’ouvrent plein ciel. Elles participent au confort et au renouvellement de l’air et sont de plus en plus connectées. Reste à savoir comment bien les choisir…

Des fenêtres de toit pour le confort thermique

Depuis le 1er janvier 2013, la construction des logements – donc des maisons – est régie par la réglementation thermique 2012 (RT 2012). En insistant sur la conception bioclimatique, cette norme obligatoire redonne toutes leurs lettres de noblesse aux baies vitrées puisque leur surface doit compter pour au moins un sixième de la surface des murs. De quoi capter les calories gratuites du soleil pour réchauffer la maison sans bourse délier.

Les fenêtres de toit sont de plus en plus performantes. Ce modèle est conforme au très strict standard technique PassivHaus, qui est plus exigeant que la RT 2012. www.fakro.fr

Les fenêtres de toit apportent leur pierre à l’édifice de la RT 2012. Elles permettent de récupérer de la lumière dans les combles, d’où des économies sur l’éclairage artificiel. Elles peuvent faire entrer les calories solaires en hiver. Mais elles savent aussi éviter les surchauffes estivales, répondant ainsi à un autre impératif réglementaire : maintenir un bon confort d’été dans les maisons neuves.

Les fabricants proposent des fenêtres de toit pourvues de vitrages à contrôle solaire. Ils renvoient une partie des calories de l’astre du jour vers l’extérieur. Pour mesurer le contrôle solaire, fiez-vous au coefficient Sw, qui varie de 0 à 1. Plus il se rapproche de 1, plus la fenêtre laisse passer les calories. Ces modèles s’accompagnent de rideaux, de stores ou de volets qui renforcent encore le confort d’été. Très isolantes, ces fenêtres de toit protègent du froid en hiver avec une grande efficacité.

Avec son capteur solaire intégré, cette fenêtre de toit assure toute seule la gestion des apports solaires ! www.fakro.fr

Les fenêtres de toit participent au rafraîchissement de la maison. Implantées au sommet de la cage d’escalier, elles génèrent, lorsqu’elles sont ouvertes, un flux d’air à la manière du tirage d’une cheminée. En été, le procédé permet d’évacuer l’air chaud emmagasiné pendant la journée par le toit et de faire pénétrer celui de la nuit à l’intérieur, offrant ainsi une fraîcheur bienvenue. Ce dispositif malin peut aussi s’installer dans une maison de plain-pied.

Tunnel de lumière
Le Sun Tunnel, c’est un dispositif malin pour éclairer pièces aveugles et espaces sombres. Un conduit flexible et réfléchissant relie une fenêtre de toit à un plafonnier. La diffusion de la lumière naturelle via ce dispositif équivaut à la production d'une lampe de 60 watts par temps clair. Bref, c’est une véritable alternative écologique aux lampes traditionnelles !

Avec un sun tunnel de VELUX (R), c'est le soleil qui éclaire les endroits sombres de la maison ! www.velux.fr

Des fenêtres de toit pour toutes les architectures

Aujourd’hui, les fenêtres de toit misent sur la discrétion. Elles sont encastrées dans la toiture, elles permettent à la toiture de s’intégrer dans le bâti existant sans aucun problème tout en assurant une grande performance technique (isolation notamment). C’est d’autant plus vrai que les modèles d’aujourd’hui sont compatibles avec tous les types de couverture, qu’il s’agisse de tuile, d’ardoise, de bardage…

La pose encastrée améliore l'esthétique et les performances.

La grande nouveauté : elles se sont adaptées aux toits plats. Avec la vogue de l’architecture contemporaine et les exigences croissantes de performance énergétique, les styles cubiques se développent. De quoi donner davantage de lumière aux étages, ce qui renforce l’agrément de vie et permet de faire toujours plus d’économies d’énergie en réduisant l’éclairage artificiel. Là encore, les fenêtres de toit font entrer l’air frais dans la maison en été et évacuent l’air chaud grâce à l’effet cheminée.

Dédié aux toits plats, ce modèle allie quadruple vitrage et coupole en polycarbonate. www.fakro.fr

Attention toutefois : dans certaines communes, sur certains sites dits protégés ou sauvegardés, les règlements d’urbanisme peuvent réduire le recours aux fenêtres de toit, voire les interdire. Donc renseignez-vous bien sur les règles d’urbanisme propres à votre commune d’élection. N’hésitez pas non plus à poser la question aux constructeurs. Ils connaissent les usages locaux et vous aideront à prendre les bonnes décisions.

Une fenêtre de toit à hautes performances (triple vitrage) adaptée aux toitures plates. www.fakro.fr

Des fenêtres de toit bien posées

Industrialisées, bénéficiant de hauts standards de qualité, les fenêtres de toit sont livrées prêtes à poser avec leurs vitrages, leurs cadres, leurs dormants et leurs ouvrants. Les équipes du constructeur, spécialement formées, ont ainsi les moyens de les installer tout en respectant les critères d’étanchéité de la RT 2012. Et c’est tant mieux car la conformité de la maison est vérifiée par un test de perméabilité à la fin du chantier (sauf si le constructeur est engagé dans une démarche rigoureuse de qualité contrôlée par l’Etat).

Faciles à poser, les fenêtres de toit sont conçues pour préserver l'isolation et l'étanchéité des maisons neuves. www.velux.fr

Pour leur mise en place, l'exposition de la maison doit naturellement être prise en compte. A l’est ou au sud, les contraintes météo ne sont pas les mêmes et nécessitent parfois quelques aménagements. De fait, une fenêtre de toit qui reçoit le soleil de l’après-midi, plus fort que celui du matin, pourra être occultée par des stores ou des volets roulants pour éviter les surchauffes. Rappelons que les fabricants proposent toute une gamme d’accessoires adaptés aux différentes fenêtres de toit disponibles sur le marché.

Marier hautes performances et luminosité : le pari réussi de ce modèle FFT U8 proposé par fakro. www.fakro.fr

 

Pour la mise en place, la pente de la toiture a elle aussi un rôle à jouer. Si elle est faible, on utilisera de préférence une fenêtre à ouverture par projection. Avec une pente supérieure à 30°, tous les modèles sont utilisables, notamment ceux qui disposent d’une ouverture par rotation. Règle à respecter : plus la pente est faible, plus la fenêtre de toit devra être longue, afin d’assurer une bonne visibilité. Pour assurer une luminosité suffisante, la surface de la fenêtre de toit doit représenter 10% minimum de la surface à éclairer.

Très important : l’emplacement doit être bien choisi pour ne générer aucun coin sombre. Un exemple ? Plutôt que de choisir une grande fenêtre de toit, optez pour deux ou trois petits modèles bien répartis. N’oubliez pas de les mettre en harmonie avec les autres ouvertures de la façade pour éviter tout déséquilibre. Renseignez-vous auprès de votre Conseil en architecture, urbanisme et environnement (CAUE, adresse sur www.fncaue.com) pour faire les bons choix.

Sens de l’ouverture
Pour choisir une fenêtre de toit, prenez en compte son type d’ouverture. A rotation, elle pivote sur un axe central en utilisant la barre de manœuvre située sur le haut. Un modèle qui convient bien aux toitures à forte pente (jusqu’à 90°). Les modèles à projection se poussent vers l’extérieur en pivotant sur son axe haut. A choisir pour les toits plats ou à faible pente (15° maximum). Si la pente du toit fait entre 15 et 55°, les deux modèles conviennent.

Des fenêtres de toit à la pointe de la technologie

La fenêtre de toit, c’est un produit à la pointe de la technologie. Les fabricants ont en effet mis au point de nombreuses solutions pour assurer votre confort. En matière d’entretien, par exemple, ils proposent des vitrages autonettoyants. Comment ça marche ? La vitre est recouverte d’un traitement qui par photocatalyse dégrade les salissures qui ensuite sont emportées par l’eau de pluie ou de nettoyage sans laisser de traces.

La fenêtre de toit peut se transformer en balcon tout en préservant les performances de la maison. www.velux.fr

Autre évolution technique : la lutte contre le bruit. Les fenêtres de toit, du vitrage au cadre, sont très bien isolées sur le plan phonique. Certains modèles sont spécialement conçus pour être posés dans des secteurs à fortes nuisances sonores, préservant ainsi la tranquillité des habitants. Mieux : l’un des principaux fabricants a mis au point une fenêtre de toit qui réduit de 50% le bruit de la pluie.

La sécurité n’est pas oubliée. Celle relative aux cambriolages, par exemple, avec des verres et des cadres renforcés. Il est très difficile de les briser pour entrer dans la maison par effraction ! Malins, les fabricants ont mis au point des vitrages feuilletés recouverts d’un film transparent. En cas de bris de verre, il n’y a pas d’éclats dans les combles.

Des fenêtres de toit connectées !

Signe des temps : la fenêtre de toit est de plus en plus connectée. Ainsi, elle se commande à partir de votre tablette ou de votre smartphone. Les fabricants proposent des systèmes simples et intuitifs, à la portée de tous. Mieux : il est possible de les programmer et même de les inscrire dans un système de scénarios. Vous partez au bureau ? En appuyant sur la commande « départ au travail » de votre application mobile, la fenêtre de toit et toutes les autres ouvertures vont se fermer toutes seules, assurant notamment la sécurité de votre foyer.

Etanche, solide, facile à poser, connectée : c'est Roto Q, la nouvelle fenêtre de toit de chez Roto. www.roto-frank.fr

Les fenêtres de toit peuvent aussi s’inscrire dans des stratégies bioclimatiques actives. Grâce à des capteurs disposés à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, elles s’entrouvrent pour assurer l’aération de la maison. La nuit, le système de tirage aspirant l’air frais et chassant l’air chaud via la fenêtre de toit se déclenchera tout seul. De quoi assurer grandement votre confort d’été ! La pluie se met à tomber ? Tout se ferme automatiquement pour éviter les entrées d’eau intempestives.

Les fenêtres de toit savent renouveler l'air intérieur et contribuent à une ambiance saine. www.roto-frank.fr

La fenêtre de toit connectée n’oublie pas la sécurité. Vous partez en vacances ? Vous pouvez programmer la fermeture de son volet roulant de façon aléatoire pour simuler une présence. La fenêtre de toit peut aussi être reliée à une alarme et à la télésurveillance pour parer à toute intrusion intempestive. Notez que sur ce point, les fabricants mettent un point d’honneur à soigner la solidité et la sécurité de leur production, avec par exemple des verres et des cadres renforcés.

Publié par
© construiresamaison.com -

Vous avez un projet de construction ?
Recevez gratuitement par e-mail le Guide de la Construction et des exemples de projets avec terrain en indiquant le lieu où vous souhaitez faire construire :

Nous avons bien enregistré votre recherche. Nous vous transmettrons les offres dans votre secteur au fur et à mesure.