Préparer votre projet de construction

Réussir un projet de maison neuve passe avant tout par une bonne information. Du crédit aux garanties en passant par l'architecture, le constructeur et règles d'urbanisme : voici ce qu'il faut savoir pour bien vous préparer.

Et vous profitiez des vacances pour jeter les bases de votre projet de construction ? En août, vous avez en effet tout le temps de vous pencher, en toute tranquillité, sur le financement, les questions juridiques, mais aussi les plans, le chauffage ou encore les normes techniques. Dès la rentrée, vous serez fin prêt pour rencontrer les constructeurs et les banquiers. Vous saurez leur poser les bonnes questions pour au final faire les bons choix. Pour vous mettre le pied à l’étrier, voici un petit pense-bête… forcément constructif !

Calculer votre budget. C’est la meilleure façon de démarrer votre projet de maison neuve. Vous connaîtrez l’étendue de vos moyens. Vous saurez ce que vous pourrez acheter et vous éviterez les déceptions. Ce qu’il faut creuser : l’apport personnel, la capacité d’endettement, le taux d’intérêt, le type de prêt, les aides financières comme le PTZ, les assurances du crédit. Attention également à votre profil. Les banques ne prêtent qu’à ceux qui gèrent bien leurs finances et qui font montre de stabilité (CDI bienvenus). Pour aller plus loin, vous pouvez vous reporter à notre grand dossier sur le financement d’un projet de construction.

Choisir votre maison. Architecture classique ou contemporaine, modèle de plain-pied ou à étage, tous les styles, toutes les formes sont possibles. Nos articles vous donnent une large palette de maisons. Vous y glanerez de nombreuses idées. Côté plans, tenez compte de la composition de votre famille et projetez-vous dans le futur. Vous pouvez par exemple prévoir un bureau au rez-de-chaussée qui deviendra une grande chambre qui vous évitera de monter les escaliers. N’oubliez pas les questions liées à l’énergie. Pompe à chaleur, chaudière à condensation, ballon thermodynamique ou encore panneaux solaires méritent toute votre attention. Chiffrez vos choix en consultant notre dossier Calculer le prix de votre maison.

Vérifier les règles d’urbanisme. C’est important pour éviter le refus de permis de construire. Direction la mairie pour éplucher le Plan local d’urbanisme (PLU). C’est le document qui fixe les règles applicables sur votre commune d’élection. Vous saurez par exemple si les toits plats sont autorisés, si la pose de panneaux solaires est interdite. Vérifiez si vous êtes en secteur relevant de l’autorité des Architectes des Bâtiments de France (ABF). Si c’est le cas, vous devrez respecter des dispositions très précises par exemple sur le type de tuiles, la pente de toiture ou encore la couleur des enduits de façade. En lotissement, votre maison devra suivre les dispositions prises dans le cahier des charges du lotissement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Choisir votre constructeur. L’idée, c’est de sélectionner trois ou quatre sociétés pour ensuite leur rendre visite. Explorez notre site pour connaître les professionnels qui exercent sur la commune choisie. Examinez leur durée d’existence, leurs références, leur savoir-faire, leurs garanties, leurs services. Identifiez leur cible de clientèle (primo-accédants, sur-mesure, etc.). Vérifiez leurs assurances et leurs garanties et s’ils travaillent sous le régime du Contrat de construction-loi de 1990. Une fois les entreprises sélectionnées, prenez rendez-vous. Privilégiez celles qui jouent la transparence. Vous leur demanderez à visiter des maisons terminées et des chantiers. Certains constructeurs sont entrés dans des démarches rigoureuses (NF Logement, Maisons de Qualité). Ce sont des atouts supplémentaires, même si de nombreuses sociétés qui ne les arborent pas sont eux aussi fiables et sérieuses. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre dossier Choisir son constructeur.

Signer le bon contrat. Plusieurs cadres juridiques cohabitent sur le marché de la maison neuve. Avec un Contrat de construction-loi de 1990, vous bénéficiez de nombreuses sécurités obligatoires. Les principales : la maison est détaillée dans une notice descriptive, le prix est global, forfaitaire et définitif, le paiement des sous-traitants est garanti. Surtout, vous profitez d’une garantie de livraison à prix et délais convenu. Elle vous assure que votre maison sera bel et bien terminée même en cas de défaillance du constructeur. Avec un contrat d’entreprise ou des marchés de travaux, ces sécurités ne sont pas obligatoires puisque ces documents ne sont encadrés que par le Code civil. Pour en bénéficier, vous devez les négocier avec votre interlocuteur. Toutes ces questions juridiques sont détaillées ici.

Maison : pour s’informer davantage. Crédit, terrain, maison, droit… Vous trouverez une liste détaillée de toutes les sources de renseignements grâce à notre dossier Où s'informer ?

Publié par
© construiresamaison.com -