Maison : des murs fabriqués avec des plantes

Construire une maison avec des parpaings composés de plantes broyées ? Ce sera possible avec le bloc porteur en béton de miscanthus, un produit alliant efficacité thermique et résistance mécanique.

 

Le miscanthus se met à l’heure de la construction ! Cette plante originaire d’Asie, cultivée dans la région de Châlons-en-Champagne, a permis de réaliser un bloc porteur en béton qui servira de matériau de construction pour quarante-six logements à Chanteloup-en-Brie, une commune de Seine-et-Marne.  

Bon isolant thermique. Fruit d’une association entre Ciments Calcia et Alkern, ce produit composé à 60% de miscanthus broyé offre une bonne résistance mécanique permettant l’édification de murs. La performance thermique est elle aussi au rendez-vous de ce matériau innovant qui sera mis en œuvre selon les méthodes de travail des maçons. Des caractéristiques techniques lui permettant d’être utilisé aussi pour la construction de maisons individuelles.

Respectueux de l’environnement. Composé à 60% de miscanthus broyé, qui remplace le granulat naturel, ce produit s’inscrit dans l’écoconstruction. Cette plante qui ne nécessite pas d’engrais se révèle très productive et résistante. S’adaptant aussi bien dans les terres polluées que dégradées, le miscanthus ne nécessite pas la reconversion de terres agricoles pour son développement. Des qualités qui permettront à ce matériau de respecter la future réglementation, la RBR 2020. Cette dernière valorise en effet les produits ayant un faible impact environnemental. 

Publié par
© construiresamaison.com -