Maison bois : reprise attendue en 2017

Le secteur de la maison bois table sur une croissance de son activité en 2017 après dix-huit mois difficiles. Les professionnels espèrent profiter de la bonne santé de l'habitat individuel.

Après avoir été touché de plein fouet par la crise, le secteur de la maison bois espère rebondir en 2017 ! De 2015 au 1er semestre 2016, les entreprises spécialisées dans cette activité avaient en effet vu leur carnet de commandes chuter. « Nous avons subi la crise du bâtiment avec retard », a expliqué Christian Piquet, vice-président de l’Union des métiers du bois lors de la présentation de la 4e enquête nationale de la construction bois. Plus d’un millier d’entreprises présentes sur le marché de la construction bois ont été en effet interrogées en janvier et février 2017, soit 50% des effectifs de l’Hexagone. 

Les primo-accédants boudent la maison bois. En 2016, 9.680 maisons en bois avaient été construites contre 10.350 en 2014, soit une chute de près de 9% alors que le marché de la maison individuelle affichait quant à lui une hausse de 7%. La part de marché de la première passant de 10,4% à 9,1% pendant la même période. La raison de ce décalage ? Le marché de l’habitat individuel a été dopé par le retour des primo-accédants aidés par le nouveau prêt à taux zéro qui a augmenté leur pouvoir d’achat, des acquéreurs qui se sont détournés de la construction bois jugée trop chère.

L’urbanisme favorable à la maison groupée. Le succès des maisons groupées en bois commercialisées par les promoteurs explique aussi la contre-performance de la maison individuelle bois en secteur diffus. « L’époque est à la concentration, à la densification de l’habitat dans les communes », observe Christian Piquet. « Les maisons groupées ont forcément pris des parts de marché à la maison individuelle en bois. »

La reprise attendue en 2017. Mais après ces mois difficiles, les professionnels espèrent entrevoir enfin la fin du tunnel affichant leur optimisme pour 2017. Depuis le 2e semestre 2016, les secundo-accédants s’intéressent en effet à la maison bois demandant des devis aux constructeurs. « Il n’y a aucune raison que la maison bois ne reparte pas », explique Christian Piquet qui espère que cet habitat profitera du dynamisme du marché de la maison en 2017.

Une nouvelle offre. Les professionnels espèrent également séduire les primo-accédants. 37% des constructeurs de maisons individuelles en bois interrogés prévoient d’investir prochainement. « Ces investissements permettront d’obtenir des gains de productivité baissant le prix de vente des maisons », annonce Christian Piquet qui table sur une offre croissante à destination de ces acquéreurs.

Publié par
© construiresamaison.com -

Vous avez un projet de construction ?
Recevez gratuitement par e-mail le Guide de la Construction et des exemples de projets avec terrain en indiquant le lieu où vous souhaitez faire construire :

Nous avons bien enregistré votre recherche. Nous vous transmettrons les offres dans votre secteur au fur et à mesure.